Branches, territoires, emploi et formation, au centre des discussions

Mercredi 7 octobre à la Cité universitaire internationale de Paris, le Centre d’études et de recherches sur les qualifications organise la 4ème Biennale Formation-Emploi  sur le thème :

Négocier, réguler, accompagner la relation formation-emploi au prisme des branches professionnelles

Alors que la dernière réforme de la formation professionnelle entend donner une place accrue au dialogue social, les branches professionnelles se trouvent confortées et relancées en tant qu’espaces de négociation.

Depuis de nombreuses années, le Céreq apporte un éclairage sur le rôle, et la manière dont les branches professionnelles saisissent les enjeux économiques et sociaux pour les articuler aux dispositifs et contenus des formations.

 

Quelle place pour les  diplômes dans la construction conventionnelle des qualifications ?

 Comment les branches construisent-elles leurs politiques emploi-formation ?

Avec quels outils de diagnostic et de prospective ?

Quelles articulations, quelles formes de coopérations entre politiques régionales et acteurs de branche ?

 

Toutes ces questions seront abordées lors de cette prochaine édition destinée à présenter les récentes études menées par le Centre pour les soumettre à la discussion de diverses parties prenantes : partenaires publics et partenaires sociaux, Régions, responsables de formation….
 
 Outre les présentations des travaux, la journée sera ponctuée par deux tables rondes sur les enjeux de la construction des politiques de branche et sur le point de vue des acteurs.

 Alberto Lopez, directeur du Céreq, ouvrira cette journée. Emmanuelle Wargon, déléguée générale à la formation professionnelle et  Florence Robine, directrice générale à l’enseignement scolaire,  introduiront les travaux. Éric Verdier, sociologue-économiste, directeur de recherche CNRS conclura la journée.

Entrée libre sur inscription

Informations et inscription sur le site de la Biennale Céreq 

 

Haut de page