Céreq Echanges

La professionnalisation peut-elle ignorer l'employabilité ?

Publié le 12 décembre 2018

La professionnalisation peut-elle ignorer l'employabilité ?

Coordonné par Catherine Béduwé, Catherine Soldano et Sandrine Croity-Belz

  • Céreq Echanges n°8
  • décembre 2018

employabilité, enseignement supérieur, professionalisation

ISBN 978-2-11-151932-9

La professionnalisation peut-elle ignorer l’employabilité ? C’est à cette question que les chercheur.e.s, venu.e.s d’horizons disciplinaires différents, étaient invité.e.s à répondre lors de la quatrième journée d’étude organisée en février 2017 par le réseau toulousain Evaluation-Formation-Emploi (EFE). Il s’agissait pour chacun.e de dégager les enjeux inhérents à ces deux notions et les recoupements éventuels auxquels elles pouvaient donner lieu au sein de leur propre discipline, voire de disciplines différentes.

Comme le soulignent les contributions rassemblées dans cet ouvrage, les questions de professionnalisation et d'employabilité apparaissent de plus en plus centrales dans l’analyse de la relation formation-emploi. Rarement mises en perspective, les deux notions semblent appartenir à deux univers différents. La professionnalisation – davantage centrée sur la formation – viserait à mieux préparer les individus à exercer une profession, et l’employabilité - davantage centrée sur l'emploi - désignerait de manière plus générale l'ensemble des compétences utiles pour s’insérer sur le marché du travail, s'adapter aux évolutions de l'emploi et faire carrière. La mise en lien des deux notions permet de dépasser cette distinction par trop réductrice et montre leur porosité.

Applications à l'enseignement supérieur et à la formation tout au long de la vie

Séminaire du réseau interdisciplinaire Evaluation-Formation-Emploi (EFE)
Centre Associé Régional du Céreq de Toulouse

Haut de page