Publié le 12 septembre 2016

Séjours à l'étranger en cours d'études, une plus-value sur l'insertion en France ?

Julien Calmand, Pascale Rouaud, Emmanuel Sulzer

  • Céreq Bref n°348
  • septembre 2016

erasmus, séjour à l'étranger, mobilité internationale, Génération 2010, insertion professionnelle

La mobilité internationale en cours d’études est généralement considérée comme un atout au moment d’entrer sur le marché du travail. De fait, les jeunes diplômés partis à l’étranger au cours de leur dernier cursus ont une insertion plus favorable en France. Mais cet avantage apparent est en réalité lié aux filières de formation et aux milieux sociaux dont ils sont issus.

Haut de page