event

La mobilité sociale des diplômés et diplômées en France (1918-1984)

Dijon, 19 mars 2019 | Séminaire

Quand le “mérite” ne suffit pas : la mobilité sociale des diplômés et diplômées en France (1918-1984)


La plupart des études quantitatives menées sur la mobilité sociale se sont longtemps basées sur  l'idée  que  l'accès  aux  diplômes  les  plus  élevés  et  les  plus  prestigieux  allait  avec  une  diminution relative  de  l'incidence  de  l'origine  sociale  sur  le  devenir  professionnel.  Cette  idée  est  d'ailleurs  au fondement  des  politiques  de  démocratisation  de l'enseignement  supérieur  dans  la  plupart  des  pays industrialisés.  A  partir  du  cas  de  l'analyse  des  diplômé.e.s  français  nés  entre  1918  et  1984  nous discuterons  ce  présupposé,  en  montrant  que  si  l'on  observe  bien  une  diminution  de  la  reproduction sociale dans les rangs des diplômés de premier et deuxième cycle universitaire, l'incidence de l'origine sociale sur la carrière professionnelle reste forte parmi les diplômé.e.s de troisième cycle et surtout parmi ceux et celles qui sortent d'établissements sélectifs (grandes écoles).

Haut de page