Retourner au sommaire

2ème partie : La prise en compte du développement durable dans les formations initiales et continues

Développement durable & diplômes professionnels

Le plan national de mobilisation pour les emplois et les métiers dans l'économie verte concluait dès 2010 au besoin d’un effort considérable de rénovation des formations initiales et continues pour y introduire des éléments liés à la transition écologique. En 2015, le Céreq étudie la prise en compte du développement durable dans les référentiels des diplômes professionnels, en commençant par ceux de l’enseignement professionnel du ministère de l’éducation nationale. L’analyse des 164 référentiels de diplômes professionnels (CAP, BEP, bac pro, BTS…) créés ou rénovés par les commissions professionnelles consultatives (CPC) entre 2007 et 2013, montre ainsi une évolution certaine de la prise en compte de la notion de transition écologique. Depuis le Grenelle de l’environnement en 2007, de nombreux diplômes ont en effet intégré les trois piliers (environnemental, économique, sociétal) du développement durable dans leurs référentiels à des degrés différents selon qu’ils renvoient à des métiers plus ou moins liés à l’environnement. S’ajoutent à cela les échanges au sein de CPC concernant ces sujets, et la présence d’un représentant du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie dans la quasi-totalité des réunions plénières de ces commissions. Cette étude se poursuit actuellement par l’analyse des diplômes délivrés par le ministère du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, par le ministère de l’agriculture et enfin par l’analyse des diplômes de l’enseignement supérieur.

 

Résultats :fin 2016.

Contact : Nathalie Beaupère – chargée d’études, centre associé au Céreq – Rennes – Nathalie.beaupère@univ-rennes1.fr

Résultats intermédiaires :

En savoir plus :

Haut de page