Retourner au sommaire

1ère partie : De nouvelles pratiques durables, de nouvelles perspectives pour l’emploi et la formation

Etat des lieux du développement durable dans l’hôtellerie de plein air

L’hôtellerie de plein air, maillon essentiel du tourisme français, n’échappe pas à l’emprise croissante du développement durable. Dans le cadre d’une convention de partenariat entre le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie,  la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air et la Fédération Française de camping et de Caravaning, visant à adapter ces métiers à l’économie verte, le Céreq a été sollicité pour apporter une assistance technique à cette branche professionnelle. Dans ce cadre, il réalise un état des lieux de la prise en compte du développement durable dans le secteur de l’hôtellerie de plein air au prisme de l’emploi et la formation. Cette étude repose sur des entretiens réalisés de novembre 2013 à mars 2014 auprès de gestionnaires de camping, de professionnels de la formation et de promoteurs du développement durable, sur la participation à des groupes de réflexion et sur l’exploitation de matériaux statistiques et bibliographiques. Elle s’attache à repérer les vecteurs d’un verdissement des activités et, à plus longue échéance, des métiers (labels, réseaux d’entreprises ou d’employeurs, aides publiques ou dispositifs initiés par la profession, etc.), en insistant sur les spécificités des très petites entreprises qui composent ce secteur.

 

Résultats : 1er trimestre  2016

Contact : Stéphane Michun – chargé d’études,  centre associé au Céreq, Montpellier – stephane.michun@univ-montp3.fr

Haut de page