pointsur

 

Évaluer les politiques publiques

Une activité au service de tous les acteurs de l'éducation et de la formation

 

Par Aline Valette-Wursthen et Claudine Romani (*)

Évaluer la mise en œuvre et les effets d’une politique, d’un dispositif, d’une expérimentation, est une préoccupation majeure des pouvoirs publics que ce soit au niveau régional, national ou européen.  

Dans le champ des politiques de formation et d’emploi, le Céreq est un expert reconnu de l’évaluation de l’action publique relevant de secteurs variés telles que la lutte contre le décrochage scolaire, la professionnalisation dans l’enseignement supérieur ou les politiques d’orientation scolaire et professionnelle.

Il réalise depuis quarante ans de nombreux chantiers évaluatifs dans ces  domaines. L’originalité de son apport  tient à cette variété mais aussi à ses réflexions sur les méthodes mobilisées pour la mise en œuvre d’approches évaluatives fiables et rigoureuses.

Une illustration en est donnée par la trentaine d’évaluation des expérimentations sociales soutenues par le FEJ (ministère Jeunesse et sports) conduites au cours des années deux mille par le Céreq et son réseau de centres associés régionaux. Cette étape a notamment permis une consolidation de méthodes qualitatives et quantitatives (1) au niveau régional et du croisement de ces méthodes (2).

 

Du national au régional, de l'enseignement supérieur à l'orientation professionnelle

Au niveau national, ses travaux portent entre autre sur l’évaluation des dispositifs de lutte contre le décrochage scolaire. Après les expérimentations sociales, c’est avec le ministère de l’Éducation nationale (DGESCO) que le Céreq travaille actuellement cette question dans le cadre du projet TITA (2).

C’est également en lien avec la décentralisation et les nouvelles compétences des Régions que  cette activité d’évaluation se développe au sein de l’établissement. Les exemples sont nombreux à la fois dans le champ des  politiques d’emploi (12), de l’accueil, l’information, l’orientation comme en Picardie (nouvellement Hauts de France) (11) ou en Aquitaine, dans le champ de la VAE en Bretagne ou encore de la formation des demandeurs d’emploi  en Pays-de-la-Loire.

 
Des évaluations ciblées sur des publics particuliers

Si au cours des années 1990, l’évaluation de mesures relatives à l’emploi des jeunes était au centre de l’actualité évaluative du Centre, aujourd’hui la focale se déplace vers les questions de l’apprentissage en comparant notamment l’insertion des apprentis et celle des jeunes issus de la voie scolaire (3). Des travaux ont également cherché à comprendre le développement différencié de l’apprentissage selon les régions eu égard à la combinaison complexe dans laquelle interviennent les mutations du système productif, les contextes et les choix régionaux en matière de formation professionnelle(4).

Le Céreq accompagne les Régions dans leur prise en charge de la thématique du  décrochage scolaire, en mobilisant des approches quantitatives, éventuellement randomisées, et qualitative « chemin faisant », ou en réalisant des enquêtes de suivi ciblées. L’analyse territoriale des risques et déterminants du décrochage scolaire appuyée par une approche cartographique (6), l’analyse des effets de contexte sur ce phénomène, de la diversité des parcours et des motifs de décrochage des jeunes constituent autant de matériaux indispensables pour les acteurs de l’éducation et de la formation impliqués dans l’évaluation des politiques publiques (7) (8).

 

Innover en questionnant sans cesse les méthodes et les sources d'informations

L’établissement questionne en permanence ses méthodes et l’assise scientifique de ses travaux afin d’en accroitre la qualité et l’objectivité. Les laboratoires associés au Céreq y contribuent largement, en particulier par des réflexions sur le sens même de l’acte évaluatif (9). L’expertise du centre et de son réseau intervient à plusieurs niveaux :

  • il se positionne résolument comme appui technique d’instances et de commissions d’évaluation. Il fournit en effet les matériaux et les méthodes d’objectivation nécessaires à leur jugement évaluatif.
  • les analyses longitudinales constituent un domaine privilégié d’approfondissement méthodologique (10) (13).

 

Accompagner et mettre en oeuvre des processus d'évaluation «chemin faisant», une marque de fabrique du Céreq

Le Céreq s’est engagé entre 2009 et  2012 dans une démarche de grande ampleur et d’un type nouveau. Il s’agissait d’évaluer en continu des expérimentations sociales promues par des porteurs de projets soutenus par le Fond d’Expérimentations pour  la Jeunesse (FEJ).

Mobilisant une cinquantaine d’experts, le Céreq a évalué vingt-sept expérimentations sociales dans des domaines touchant à divers aspects de la condition des jeunes. Les thèmes ont traité l’aide à l’insertion professionnelle notamment des étudiants, la prévention du décrochage scolaire et universitaire, l’amélioration de l’orientation scolaire, la lutte contre les inégalités et les discriminations.

Ces évaluations se sont déroulées en collaboration avec une grande variété d’acteurs institutionnels impliqués dans l’action expérimentale, des universités, des missions locales mais aussi des conseils régionaux, des rectorats ou encore des associations ou des réseaux locaux.

Dans la plupart des cas, les méthodes d’évaluation se sont attachées à coupler des approches qualitatives pour analyser les pratiques et les configurations d’acteurs avec des démarches quantitatives de mesure d’impact. La publication des résultats de cette opération à grande échelle a débuté en 2013 et s’est poursuivi les années suivantes. Cela a donné lieu notamment à une série de Céreq Bref de restitution accessible à tous.

Actuellement, la démarche se prolonge, notamment par l’évaluation du Conseil en évolution professionnelle (CEP), réalisée pour le compte du CNEFP. Elle vise à saisir les conditions de sa mise en œuvre et de ses effets sur les modalités d’appui aux parcours professionnels.

 

 

(*) Aline Valette-Wursthen, chargée de mission Partenariats régionaux au Céreq.

(*) Claudine Romani, Département Formation et certification

 

 

Bibliographie

(1)   La formation professionnelle diplômante, un pari gagnant pour l’emploi ? Le cas de la région Paca
        F. Brémond et S. Landrier, ORM, Pascale Rouaud et Aline Valette-Wursthen, Céreq. Céreq Bref n°352, février 2017,

(2)   Projet TITA, "Tous" mobilisés contre le décrochage scolaire - Variations autour d'un mot d'ordre national
        Dominique Maillard, Fanette Merlin, Pascale Rouaud, Manon Olaria (collab.). Céreq Bref n° 345, avril 2016, 4 p.

(3)   Insertion des apprentis : un avantage à interroger
        Alberto Lopez, Emmanuel Sulzer. Céreq Bref n°346 (4 pages), mai 2016.

(4)   Évolution de l’apprentissage : entre mutations structurelles et effets régionaux
       Jean-Jacques Arrighi, Valérie Ilardi. Céreq Bref n°314 (4 pages), septembre 2013.

(5)   Le développement des politiques régionales d’apprentissage. Regards croisés des acteurs dans trois régions
        Dominique Maillard, Claudine Romani (coord.). Net.doc 118 (103 pages), janvier 2014.

(6)   Atlas académique des risques sociaux d’échec scolaire en temps de crise : l’exemple du décrochage vol 2.
       Gérard Boudesseul, Patrice Caro, Yvette Grelet, Céline Vivent, Olivier Monso, Laure Minassian. Coédition Céreq/DEPP (MEN), septembre 2016.

(7)   Évaluer un dispositif de lutte contre la rupture scolaire
        Pascale Rouaud. Céreq Bref n°307 (4 pages), mars 2013.

(8)   Les risques sociaux du décrochage : vers une politique territorialisée de prévention ?
        Gérard Boudesseul,Yvette Grelet Céline Vivent. Céreq Bref n°304 (4 pages), décembre 2012

(9)   «Les enjeux de l'évaluation territoriale des politiques publiques»
        Berthet Thierry, Informations sociales, 2008, n° 150, pp. 130-139.

(10)    Évaluation et données longitudinales : quelles relations ?
          Couppié Thomas, et al. (éd.), Relief n° 30, mai 2010. - 337 p.

(11)    Évaluation du service public régional de l'orientation tout au long de la vie en Picardie dans le cadre du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDFP)
          T. Berthet, B. Cart, O. Costenoble, C. Plessard, V. Simon, M-H, Toutin, Net.Doc n°128, novembre 2014, 294 p.

(12)    Approche intégrée des politiques de l’emploi : les défis de la territorialisation et de l’individualisation,
          Thierry Berthet, Clara Bourgeois. Céreq Bref, n°334 (4 pages), avril 2015.

(13)    « L'évaluation des politiques publiques d'emploi. Vers une identification des effets sur les trajectoires professionnelles »,
            Faire savoirs, 12/21/2009, n° 3, pp. 71-80.

 

 

 

 

Consulter toutes les publications sur le thème de l'évaluation de l'expérimentation sociale ou de Acteurs de l'orientation et évaluation publique

Haut de page