cereq_article

Entreprises et individus face à la formation

Croiser politiques de formation des entreprises et point de vue des salaries : l'enquête DIFES2

 

Le dispositif d’information sur la formation employeur/salarié (DIFES) est une enquête originale, qui vise à éclairer la manière dont les politiques de formation des entreprises sont susceptibles de sécuriser les parcours professionnels des salariés ; ces politiques sont replacées dans le contexte spécifique de l’organisation du travail de chaque entreprise. Le parti pris de cette enquête est en effet d’explorer d’autres pistes d’articulation entre formation et sécurisation des parcours que celles qui cantonnent la sécurité à un problème social externe à l’entreprise, pour l’inscrire dans l’activité même de travail.

 

Les lois de 2004 et 2009 ont redistribué les responsabilités en matière de formation et de développement des parcours professionnels, notamment via la mise en œuvre du DIF. L’ensemble de ces changements visent à accroitre les latitudes d’action des salariés et à sécuriser leurs parcours. Or, dans le système français de formation des adultes, l’accès à la formation n’est pas du seul ressort du salarié. Parmi les facteurs qui impactent l’exercice de la responsabilité individuelle, les politiques conduites par les entreprises interviennent au premier rang. La question qui se pose est donc de savoir si les conditions sont effectivement réunies pour que les salariés puissent exercer leur responsabilité : participation aussi active que possible des salariés au processus d’élaboration et de mise en œuvre des actions de formation, ouverture d’opportunités de formation pour tous, et notamment pour les moins qualifiés.

 

Les thèmes mis en perspective dans l’enquête concernent notamment :

- les conditions d’accès à la formation et la possibilité pour les salariés de pouvoir exprimer leur point de vue et le faire entendre ;

- leur capacité à aspirer à se former et à se développer professionnellement, dans le cadre de l’organisation du travail et des modes de  management de leur entreprise.

Pour mieux les appréhender, l’interrogation met aussi l’accent sur l'information des salariés et les relais de cette information, l'organisation d'entretiens professionnels et les dispositifs destinés à recueillir les besoins de formation.

 

L’enquête en cours, DIFES2, fait suite à DIFES1 qui avait permis de mettre en exergue les résultats suivants :

- en 2006, seules 10,5 % des entreprises offraient des opportunités de formation et intégraient une dimension participative pour tous les salariés ;

- la diffusion large de l’information et l’ouverture de l’espace de délibération dans l’entreprise profite avant tout aux non cadres ;

- l’appétence pour la formation ne relève pas de la seule responsabilité individuelle. Bien plus crucial est l’environnement que configure l’entreprise.

 

Cette nouvelle édition, qui interroge un échantillon d’environ 6 000 couples employeurs/salariés, devrait permettre d’actualiser ces résultats et d’explorer le thème de la « sécurisation des parcours » et les pratiques très diversifiées qui s'y rattachent. Les premiers résultats de cette seconde édition seront publiés au printemps 2013.

Le dispositif DIFES sur le site du Céreq

 

Contact : Marion Lambert,  lambert@cereq.fr ; Jean-Claude Sigot, sigot@cereq.fr ; Josiane Vero, vero@cereq.fr

Haut de page