Centre associé régional de Strasbourg

Le centre associé pour la région Alsace est accueilli depuis 1979 par le BETA (Bureau d’économie théorique et appliquée). Il s’inscrit plus particulièrement dans l’axe de recherche « Formation, emploi et cohésion sociale » de ce laboratoire de la faculté des sciences économiques et de gestion de l’Université de Strasbourg.

 

Rattachement
   Le centre associé au Céreq pour la région Alsace est rattaché au BETA (Bureau d’économie théorique et appliquée). Créé en 1972, le BETA est une unité mixte de recherche de l’Université de Strasbourg, de l’Université de Lorraine et du CNRS (UMR 7522). Elle représente, en 2015, l’unique UMR d’économie et de gestion du Grand Est de la France et est implantée sur deux sites, à Nancy et à Strasbourg (et plus marginalement à Metz et Mulhouse). Il regroupe aujourd’hui plus d’une centaine de chercheurs. Il couvre un large éventail d’activités, qui concerne à la fois les aspects fondamentaux et les applications de la recherche en économie et en gestion. Le BETA s’est historiquement développé autour de plusieurs axes de recherche ancrés dans les théories micro et macroéconomiques. Il a également développé des thématiques spécifiques, telles l’économie de l’innovation, la gestion des technologies et des organisations, l’économie de l’environnement ou l’étude de la relation entre formation et emploi. 

Visiter le site

Axes d'activités

Les activités du Centre Associé de Strasbourg se déclinent en trois grands axes :

Les parcours de formation et l’insertion professionnelle des diplômés du supérieur(M. Jaoul-Grammare, F. Stoeffler-Kern, E. Fries Guggenheim) : l’objectif est d’évaluer l’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur, au niveau local d’une part, avec la création d’une cellule FISE (Formation Insertion Stages Emploi) à la Faculté de Sciences Économiques et de Gestion (FSEG) de Strasbourg où des outils automatisés ont été créés (réseau alumni, gestion des stages, base de professionnels intervenants et offre d’emploi,...) et où une interaction étudiants / enseignants / opérateurs économiques a été mise en œuvre. L’évaluation de l’insertion professionnelle se fait également au niveau national via l’exploitation des bases de données Génération du Céreq et diverses participations aux Groupe d’Exploitation du Céreq et au GTES.

Innovation, créativité et emploi sur les territoires : (J-A. Héraud, E. Rugraff, V. Dautel, L. Naegele, R. Kahn, C. Mainguy) : Dans les économies contemporaines, de plus en plus, l’emploi dépend de l’innovation. Celle-ci dépend elle-même de diverses formes de créativité : recherche scientifique et technologique, organisation, culture, esprit d’entreprise, etc. Au niveau des territoires, l’étude de la relation entre le développement et les diverses formes d’innovation apparaît particulièrement complexe, car ce sont des systèmes très ouverts et il est impossible qu’ils abritent l’ensemble de facteurs concourant à l’innovation. De même, les impacts de l’innovation (positifs ou négatifs) se manifestent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du périmètre territorial. Enfin, les schémas de développement des différentes régions varient, par exemple en se fondant plus ou moins sur des schémas endogènes (créativité propre) ou exogènes (attractivité). La recherche proposée s’efforce de caractériser les territoires (régions ou espaces métropolitains) dans leur capacité à générer de l’innovation et/ou en bénéficier. Éducation et formation contribuent évidemment à la créativité propre comme à l’attractivité des territoires, mais d’autres paramètres sont à prendre en compte et à tenter de mesurer (indicateurs). Des études de cas et des comparaisons entre régions ou métropoles permettront de mieux cerner les questions évoquées.

Egalité et mixité professionnelle (M. Forté, M. Jaoul-Grammare, I. Terraz, E. Triby) : d’une part, il s’agit d’analyser sur la durée, le processus de développement de l’égalité et de la mixité professionnelle dans les entreprises alsaciennes (conditions de mise en œuvre, difficultés rencontrées, poids des représentations et avancées) mais également dans le cadre des travaux de comparaison France-Japon. D’autre part, il s’agit d’étudier les inégalités (de genre, sociale et culturelle) qui se manifestent au sein du système éducatif et sur le marché du travail.

Outre l’activité de l’équipe BETA-Céreq structurée autour de ces 3 axes, il faut souligner d’une part, son insertion au sein du laboratoire BETA sur deux dimensions au moins -l’analyse du marché du travail et l’économie de la connaissance et de l’innovation-, mais également des compétences individuelles sur les thématiques de la formation professionnelle et de la problématique des séniors au travail.

 

Pour en savoir plus sur le bilan programme de l'année

Equipe

 

Coordonnées

 

Centre associé au Céreq, BETA - UMR 7522 du CNRS, PEGE (Pôle Européen de Gestion et d'Économie), 61 avenue de la Forêt-Noire, 67085 Strasbourg Cedex

Tél. 03 68 85 20 69

Fax. 03 68 85 20 70

cereq@cournot.u-strasbg.fr

 

Publications

 
Haut de page