Ce carnet se propose de diffuser la veille réalisée par les documentalistes du Céreq sur les thèmes de l'insertion et des parcours professionnels, des métiers, des qualifications et des compétences. Il est disponible sur la plate-forme de carnets scientifiques Hypotheses.org.

http://docks.hypotheses.org

Carnet des Docks } }

  • Formation Emploi , n° 126 : Qu’apprend-on des expérimentations sociales ?

    Qu’apprend-on de l’évaluation des politiques publiques ? Ce dossier de Formation Emploi traite plus particulièrement de politiques publiques d’un genre nouveau : les expérimentations sociales. Au-delà des préconisations même tirées des évaluations, on analyse ici les apprentissages issus de certaines expérimentations menées dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse, dans le domaine de la formation, du travail et de l’emploi. Voir le sommaire sur le site du Céreq Formation Emploi , n° 126 , 2014 , 161 p.

    voir l'article
  • Atlas académique des risques sociaux d’échec scolaire : l’exemple du décrochage

    Cette publication est coéditée par le ministère de l’Éducation nationale (plus exactement par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance) et le Céreq. Elle propose une vision conjointe des disparités territoriales de conditions de vie des enfants, susceptibles d’être associées à une réussite scolaire plus ou moins forte, et d’exposition au décrochage, mesurée par la part des non diplômés parmi les 15-24 ans non scolarisés. L’illustration fine de ces disparités est permise par la présentation de cartes à l’échelle du canton. […

    voir l'article
  • Le doctorat : un rite de passage. Analyse du parcours doctoral et post-doctoral

    En quoi le doctorat constitue-t-il un rite de passage ? Le parcours doctorant est une aventure extrêmement riche dans laquelle le doctorant doit faire face à de nouveaux défis, difficultés ou obstacles : la découverte des implicites et l’appropriation de la culture scientifique, l’intégration dans la communauté scientifique, la relation duale avec son directeur de thèse, l’apprentissage de l’écriture scientifique, les incompréhensions de l’entourage, la gestion du stress, la gestion de ses identités multiples, le vide de l’après – doctorat ou le douloureux choix […

    voir l'article
  • Professeurs débutants : les épreuves de l’enseignement

    Le métier d’enseignant est-il en crise ou définitivement en voie de mutation ? En ce début de XXIe siècle se sont dessinés des changements profonds qui ont bousculé les repères traditionnels de la profession. C’est ce que montre cet ouvrage consacré à l’analyse des expériences et des épreuves vécues par les professeurs débutants dans les collèges et lycées. Il questionne, sur la base d’une enquête de deux années, plusieurs aspects autrefois déterminants, mais qui ont perdu leur caractère d’évidence : la vocation, l’autorité, le […

    voir l'article
  • Infirmière : vocation, engagement et parcours de vie

    De tout temps, les infirmières ont porté le système de santé à bout de bras. Contraintes aujourd’hui à une charge de travail démesurée ainsi qu’à des horaires impossibles, elles s’usent prématurément et finissent par quitter la profession, et ce malgré leur profond sentiment d’appartenance. Que penser d’un milieu de travail qui pousse ses salariées à le fuir, tout en déplorant du même souffle une pénurie de main-d’œuvre ? N’y aurait-il pas des ressources et des mesures à mettre en place pour corriger le tir […

    voir l'article
  • “Evaluation Formation Emploi” un chantier pluridisciplinaire

    En s’interrogeant sur les liens entre l’évaluation, la formation et l’emploi, et de manière pluridisciplinaire, cet ouvrage installe le débat sur l’évaluation au cœur même de valeurs et d’enjeux contradictoires. L’évaluation est un processus complexe, dans l’entrelacs de la formation et de l’emploi, de l’institution et du sujet, au croisement des cinq disciplines qui ont contribué à l’ouvrage (économie, sciences de l’éducation, psychologie, sociologie, sciences politiques). Cette manière de poser le problème fait émerger de nouveaux questionnements qui constituent une des plus-values de l’ouvrage […

    voir l'article
  • Sortants du supérieur : la hausse du niveau de formation n’empêche pas celle du chômage

    Les jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2010,interrogés dans le cadre des enquêtes Génération,n’échappent pas à la dégradation de la conjoncture. Bien que plus diplômés sous l’effet de la réforme du LMD, ils sont plus souvent au chômage et un peu moins rémunérés que leurs prédécesseurs sortis en 2004. Les non-diplômés restent les plus exposés, mais l’insertion des diplômés de la voie professionnelle subit également les effets de la crise. Lire le document en ligne Boris Ménard, Sortants du supérieur : la hausse du […

    voir l'article
  • Les freins à la formation vus par les salariés

    Près de quatre salariés sur dix n’ont pu réaliser les formations qu’ils souhaitaient. La charge de travail et le coût de la formation ressortent comme les principales raisons pour lesquelles ils en ont été empêchés. Toutefois, les freins mis en avant varient selon la catégorie sociale, l’âge et le genre. Lire le document sur le site du Céreq Jean-Marie Dubois, Christine Fournier, Les freins à la formation vus par les salariés in Bref n° 323 (octobre 2014). - 4 p.

    voir l'article
  • Quand l’Ecole est finie. Premiers pas dans la vie active de la génération 2010. Enquête 2013

    Bien que nécessaire, le diplôme est-il aujourd’hui, pour les jeunes qui entrent sur le marché du travail, une garantie suffisante contre le chômage ? Comment les origines sociales et géographiques jouent-elles sur les conditions d’insertion ? Les jeunes femmes connaissent-elles des situations professionnelles particulières ? Cette cinquième édition de Quand l’école est finie apporte un éclairage original sur les premiers pas dans la vie active des jeunes sortis du système scolaire en 2010 et interrogés en 2013. Cette nouvelle édition s’inscrit dans une série […

    voir l'article
  • Femmes dans des “métiers d’hommes” : entre contraintes et déni de légitimité

    Pour une femme, exercer un métier traditionnellement masculin, c’est prendre le risque de se heurter à des résistances. Si des accords d’entreprise sur l’égalité professionnelle sont parfois signés, ils ne suffisent pas à protéger les femmes du sexisme. En pratique, faire ses preuves ne suffit pas. Lire le Bref sur le site du Céreq Alexandra D’Agostino, Dominique Epiphane, Irène Jonas, Frédéric Séchaud, Emmanuel Sulzer, Femmes dans des “métiers d’hommes” : entre contraintes et déni de légitimité in Bref n° 324 (novembre 2014). - 4 p.

    voir l'article
Haut de page