La catégorie d’emploi conditionne largement l’accès à la formation.

Taux d’accès par catégorie socioprofessionnelle

Source : Exploitation des déclarations fiscales des employeurs n° 24-83, Enquête Céreq.

Ainsi les ingénieurs et cadres ont un taux d’accès à la formation de 56,5 % quand les ouvriers ont un taux de 32,4 %, soit de l’ordre de deux fois plus de chances d’être formés pour les premiers. Les employés, avec un taux d’accès de 34,8 %, se positionnent quant eux bien plus près des ouvriers que des cadres.

Il apparaît néanmoins que ces inégalités entre catégories socioprofessionnelles sont moins prégnantes que la taille de l’entreprise. En termes de probabilité d’accès à la formation, il vaut ainsi mieux être ouvrier dans une très grande entreprise que cadre dans une petite.

Retour sur l'enquête