cereq_article

Exploitation des déclarations fiscales 24-83 : les résultats de l'année 2006

Participation des entreprises selon leur taille

Le taux de participation des entreprises de 10 salariés et plus à la formation professionnelle s'élève à 2,88% en 2006 soit au même niveau qu'en 2005. Cette stabilité concerne peu ou prou l'ensemble des classes de tailles et semble confirmer une stabilisation assez générale des dépenses. Après une baisse du tpf des petites entreprises en 2005 imputable en grande partie aux changements dans l'obligation fiscale leur incombant leur niveau de participation s'est stabilisé. Le constat selon lequel la participation des entreprises à l'effort de formation croît avec la taille de l'entreprise reste exact.

 

Le poids des grandes entreprises (plus de 2000 salariés) dans le volume global des dépenses déductibles reste très élevé : 37% contre 2% pour les entreprises de 10 à 19 salariés alors que les premières n'emploient qu'un peu moins d'un quart des salariés. Cela confirme la prééminence des grandes entreprises dans l'effort de formation professionnelle.

Voir : Données générales selon la taille de l'entreprise

 

 

L'effort de formation des entreprises par publics, taille des entreprises et secteurs

Le pourcentage de salariés ayant suivi au moins un stage en 2006 se stabilise autour de 41%.

 

La part des femmes dans les effectifs formés en 2004 se stabilise à près de 38%. Le taux d'accès des femmes, continue de progresser (36,5% en 2004 contre 34,9% en 2003) comme celui des hommes (40,7% en 2004 contre 37,3% en 2003) mais en restant toujours inférieur à ce dernier. Les chances d'accès à la formation croissent toujours avec la taille de l'entreprise ; en revanche, dans les plus petites entreprises, les femmes ont un accès relativement plus facile que les hommes (13,8% contre 11,7%). Ce rapport s'inverse à partir des entreprises de plus de 50 salariés.

 

 

Participation des entreprises selon les secteurs d'activité économique (données définitives)

Les taux de participation continuent de varier fortement d'un secteur à l'autre. On trouve ainsi des secteurs qui enregistrent un taux de participation financière et des taux d'accès nettement supérieurs à la moyenne nationale, respectivement de 2,88% et 40,8%. Il s'agit du secteur des transports aériens et spatiaux (respectivement 8,14% et 87,3%), des banques (4,41% et 74%) et de la production et distribution d'électricité et de gaz (4,40% et 69,7%). Ces secteurs sont toujours bien représentés d'une année à l'autre. A l'opposé, certains secteurs font moins souvent appel aux dispositifs de formations. Proches de l'obligation légale en matière de participation financière, peu de leurs salariés bénéficient de formation. Il s'agit notamment du secteur du travail du bois où le taux de participation financière est égal à 1,71% et le taux d'accès à 20,6%, de l'industrie textile où le taux de participation financière est de 1,94% et le taux d'accès de 22,6% ou encore de l'hôtellerie restauration (respectivement 2,0% et 23,7%).

 

 

Toutes les données sur la participation des employeurs au titre de 2006 :

Données financières sur l'intensité et la modalité de la formation selon les secteurs d'activité économique (NAF60)

Taux de participation financière selon le secteur d'activité économique (NAF60) et la taille des entreprises

Taux de participation financière et degré de concentration des secteurs d'activité économique (NAF60)

Taux d'accès à la formation continue selon les secteurs d'activité économique (NAF60) et la taille des entreprises

Taux d'accès à la formation continue selon la catégorie socio-professionnelle et les secteurs d'activité économique (NAF60)

Durée moyenne des stages selon les secteurs d'activité économique (NAF60) et la taille des entreprises

Durée moyenne (en heures) des stages selon la qualification et les secteurs d'activité économique (NAF60)

Effort physique de formation continue selon les secteurs d'activité économique (NAF 60) et la taille des entreprises

Haut de page