Les adultes en reprise d’études diplômante à l’université : motivations et impacts

Qui sont ces adultes qui reprennent des études à l’université pour préparer des diplômes ? Quelles sont leurs motivations, leurs attentes et les impacts de cette reprise d’étude sur les plans personnels et professionnels ?

 

« En 2013, près de 83 000 diplômes ont été délivrés au titre de la formation continue organisée par les établissements publics d’enseignement supérieur » principalement par les universités. « Les deux tiers sont des diplômes nationaux [...] Les diplômes nationaux délivrés en formation continue représentent 11 % de l’ensemble des diplômes nationaux délivrés » (Grille, 2015).

Qui sont ces adultes qui reprennent des études à l’université pour préparer des diplômes, du DAEU (Diplôme d’accès aux études universitaires) au master ? Quelles sont leurs motivations et leurs attentes ? Quels sont les impacts de cette reprise d’étude sur les plans personnels et professionnels ?

Cette recherche du Centre Associé au Céreq de Grenoble en collaboration avec le Centre Associé de Rennes s’inscrit dans le cadre des travaux du Groupe de Travail sur l’Enseignement Supérieur(GTES) du Céreq.

Cette recherche mobilisera tout d’abord l’enquête « Impact-Rev », auprès des anciens stagiaires de la formation continue diplômante des huit universités de Rhône-Alpes, réalisée par Focal (service de la formation continue de Lyon 1), avec le soutien financier du Conseil Régional. Plus de 14 000 stagiaires ont été interrogés entre 2008 et 2013, un an après la fin des études, sur leur situation professionnelle avant et après la formation, sur les objectifs et le déroulement de la reprise d’études, sur l’impact de cette dernière.

 

En second lieu, une enquête par « récits de vie » auprès d’adultes ayant repris des études à l’université viendra compléter l’analyse quantitative en éclairant les aspects biographiques du processus de reprise d’étude. Nous reprendrons la méthodologie développée par Fond-Harmant (1997) lors d’entretiens biographiques conduits auprès du même type de publics. L’objectif sera d’analyser les trois grands registres de l’expérience du sujet « l’histoire familiale, l’histoire scolaire et la vie professionnelle » qui conditionnent la décision de revenir aux études.

 

Laurence Fond-Harmant (1997), « Des adultes à l’université. Cadre institutionnel et dimensions biographiques », L’Harmattan, 296 p.

Joëlle Grille (2015), « La formation continue universitaire marquée par son caractère diplômant », Depp, octobre, 4p.

 

Contact : Isabelle Borras, Nathalie Bosse, Nathalie Beaupère

Dates de publication : Juin 2018

 

Autres articles

 
Haut de page