Une comparaison internationale des logiques et des usages de la formation professionnelle en alternance dans le secteur automobile. Le Céreq étudiera le cas français.

 

 

Dans le cadre d’une comparaison internationale, l’étude vise à apprécier le recours à l’alternance dans le secteur de l’automobile que ce soit dans le secteur de la construction comme dans celui de la réparation et des services à l’automobile.

Il s’agit de comprendre la philosophie de ce recours, les logiques à l’œuvre, les contraintes et choix opérés en fonction de variables diverses tels que les coûts, la rentabilité, les modèles économiques existants, les spécificités en matière de gestion des ressources humaines…

Sept pays seront couverts : l’Allemagne, l’Italie, le Portugal, la Slovaquie, l’Espagne, la Grande-Bretagne, la France.

 

Un partenariat Bibb – Céreq

L’étude française intervient après une sollicitation du Céreq par le Bundesinstitut für Berufsbildug (Bibb/Allemagne) et s’inscrit dans le cadre d’une convention biannuelle de coopération et de recherche.

 

Le contexte de l’étude est marqué d’abord, par l’existence d’un recours variable, selon les entreprises, à l’alternance et à la politique de formation professionnelle pour les jeunes et les adultes dans le cadre de la construction de la compétence professionnelle. Il s’agit donc de pouvoir apprécier les logiques à l’œuvre dans un même secteur, mais dans des contextes nationaux divers et singuliers où la place et le rôle des politiques de formation professionnelle publiques et privées s’organisent de manière spécifique.

 

La méthodologie de l'étude repose sur la réalisation d’entretiens en entreprises donnant lieu à l'exploitation des données recueillies sur la base d’une grille d’analyse transversale et commune, en vue de la production de monographies présentant les différents cas étudiés pays par pays.

 

La production des rapports et monographies pour la France est prévue fin 2016, le rapport présentant les éléments de comparaison internationale étant envisagé courant 2017.

 

 

Contact :

Mattéo Sgarzi, Céreq,

Marie-Hélène Toutin, Centre associé Céreq de Lille.

 

Autres articles

 
Haut de page