cereq_article

Insertion professionnelle des jeunes durant les 7 premières années de vie active

 

Plus d’information sur la construction de la figure de ce graphique : consulter Les trajectoires professionnelles de la Génération 2004.

 

Sept ans après leur sortie de formation initiale en 2004, 85 % des jeunes sont en emploi et 68 % occupent un emploi à durée indéterminée. Entre 2004 et 2011, ils connaissent des trajectoires d’entrée dans la vie active qui peuvent être regroupées en trois grandes familles :

-  stabilisation rapide : un tiers des jeunes connaît un parcours relativement linéaire, aboutissant à une stabilisation rapide vers un emploi à durée indéterminée ;

-  stabilisation tardive ou différée : un autre tiers parvient à un emploi stable après un parcours plus difficile,

-  instabilité ou retrait de l’emploi : le dernier tiers connaît durablement une insertion précaire composée d’une succession d’emplois à durée déterminée ou de périodes récurrentes et prolongées de chômage. 

L’analyse proposée exploite le calendrier mensuel rétrospectif d’activité de l’enquête Génération. Elle permet de relier la dynamique du parcours d’entrée dans la vie active avec le niveau de diplôme atteint à l’issue de la formation initiale ( Évolution sur sept ans de la situation professionnelle (chronogrammes) et Niveau de diplôme et insertion professionnelle ) et avec les aides publiques dédiées à l’insertion professionnelle ( Politiques publiques de l’emploi et insertion professionnelle).

 

 

Principaux résultats :

Évolution sur sept ans de la situation professionnelle (chronogrammes)

Niveau de diplôme et insertion professionnelle

Les trajectoires professionnelles de la Génération 2004

Politiques publiques de l’emploi et insertion professionnelle

Haut de page