Formation professionnelle qualifiante : un remède contre le chômage des jeunes et des adultes

 Expérience en région PACA

 

 

En Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), pour la période 2011-2015, une part importante des financements régionaux pour la formation des jeunes et des demandeurs d’emploi avait été consacrée à des formations diplômantes (de niveau V ou IV). Le Conseil régional avait  souhaité disposer d’un regard évaluatif sur sa propre politique. L’Observatoire régional des métiers (ORM), a donc suivi sur trois années une population de stagiaires sortis de formation. Le Céreq a, quant à lui,  conçu un protocole d’enquête expérimental basé sur l'observation simultanée des trajectoires d’un « groupe témoin ». Les résultats de cette évaluation attestent de l’impact positif de ces  formations diplômantes sur le chômage des jeunes et des adultes.

 

67% des stagiaires enquêtés au printemps 2013 ont suivi une formation de niveau V et 33% de niveau IV. Les deux tiers l’ont effectué au sein de filières de formation très présentes dans  l’emploi régional : travail social, commerce, vente, services aux personnes et collectivités et activités de loisirs, bâtiment, travaux publics… 56% sont des jeunes de moins de 26 ans, 52% des femmes et 45% n’avaient aucun diplôme avant la formation. 82% ont obtenu le diplôme correspondant à la formation suivie.

Dans l’ensemble, les stagiaires se sont déclarés satisfaits ; ils ont appris un métier, acquis des  compétences... Deux ans après leur formation, en juin 2015, les stagiaires affichent un taux d’emploi supérieur à celui des jeunes et adultes de mêmes caractéristiques mais n’ayant pas suivi ce type de formation : 60% des stagiaires occupent un emploi contre 50% des témoins. Toutefois, à cette échéance, les conditions d’emploi des formés n’apparaissent pas meilleures que celles des non formés. Gagnant 50 euros de moins par mois, leur statut est moins stable : 23% des stagiaires sont en CDI contre 26% des témoins.

Ce léger désavantage sur les conditions d’emploi est à relativiser car il pourrait n’être que transitoire. En effet,  la dernière enquête réalisée en 2016 par l’ORM montre que les conditions d’emploi des stagiaires se sont nettement améliorées entre 2015 et 2016.

 

Cette démarche évaluative opérationnelle a produit des résultats significatifs grâce à l’observation des stagiaires dans la durée, la constitution d’un échantillon témoin ; un  troisième élément décisif a été l’existence d’un partenariat élargi autour de la Région, des producteurs de données impliqués, ici  Pôle Emploi, l’association régionale des Missions locales et  l’ORM. 

 

Pour en savoir plus :

Bref n°352 – La formation professionnelle diplômante, un pari gagnant pour l’emploi ? Le cas de la région Paca

Auteures : Fanny Brémond, Séverine Landrier (ORM) et Pascale Rouaud, Aline Valette-Wursthen  (Céreq) 

Haut de page