Impact de la transition écologique sur l’emploi et la formation

  

Mieux comprendre les besoins en compétences des filières stratégiques vertes et les transitions professionnelles induites, analyser les proximités de compétences entre ces filières et les activités industrielles traditionnelles, pour répondre à des besoins éventuels de reconversion… Établir un état des lieux des actions engagées, aussi bien du côté de la formation initiale que de la formation continue, pour adapter l‘offre de formation aux enjeux de la transition énergétique et écologique….Tels sont les objectifs des travaux engagés par le Céreq dans le cadre d'une convention pluriannuelle (2013-2015) avec le commissariat général au développement durable (CGDD)*.

D’ores et déjà des résultats en ligne : émergence d’une filière de l’éolien offshore posé en France, l’insertion des sortants de formations environnementales, développement durable et diplômes professionnels.

 

A côté des travaux engagés avec le CGDD, le Céreq a exploré d’autres problématiques liées au développement durable :

  • les conditions de déploiement, par les organismes de formation continue, d’une offre de « formation durable » (enquête Former vert),
  • les évolutions attendues de la formation des architectes dont le rôle est essentiel dans la diffusion des concepts et des techniques de l’écoconstruction (étude commanditée par le ministère de la Culture),
  • et la déclinaison des problématiques emploi-formation au niveau territorial, avec la réalisation d’un contrat d’études prospectives «environnement et développement durable» en Martinique.

  

Pour en savoir plus :

 

Consultez le dossier « Transition écologique » en ligne sur le site du Céreq ; il sera complété régulièrement avec les nouvelles parutions.

 

 

*Le commissariat général au développement durable (CGDD), est chargé de piloter la mise en œuvre du plan national de mobilisation pour les emplois et les métiers dans l’économie verte, adopté en 2010 par le ministère en charge de l’Écologie et du Développement durable (MEDDE). L’appui technique apporté par le Céreq concerne à la fois un éventail de travaux prospectifs sur les mutations des différentes filières professionnelles représentées au sein du COSEI (Comité stratégique des éco-activités) et des questions plus transversales relatives aux mutations attendues de l’offre de formation initiale et continue.

Télécharger le communiqué de presse au format PDF : 

Contact presse :servicepresse@cereq.fr – Marie-Christine ANTONUCCI – Tél. 04 91 13 28 94

Haut de page