Pour accompagner l’ouverture des sections d’un diplôme nouvellement créé, un dispositif d’accompagnement des équipes éducatives dénommé COPAN 

La création d’un nouveau diplôme, en l’occurrence  le bac pro « Interventions sur le patrimoine bâti », exige beaucoup des équipes éducatives chargées de la mise en œuvre des formations : appropriation du référentiel de diplôme, élaboration des contenus et mise au point des progressions pédagogiques, création de nouveaux liens avec les milieux professionnels, etc. Il peut en être de même en cas de rénovation importante d’un diplôme préexistant. C’est pourquoi faire le bilan d’un dispositif d’accompagnement que le ministère de la culture et de la communication a demandé au Céreq et au GIP-FCIP de Toulouse pour aider au démarrage de cette formation, dépasse largement cet enjeu particulier. L’importante mutation des métiers du bâtiment que requiert la réponse du secteur du BTP aux enjeux environnementaux constitue un défi tout aussi important pour les enseignants et formateurs. On trouvera dans le bilan de COPAN matière à réflexion.

Plateforme collaborative, COPAN cherchait à contribuer à l’enracinement de ce diplôme dans l’offre de formation des établissements, notamment par :

- la mise à disposition de ressources documentaires et vidéo diffusées sur Internet

- l’encouragement au développement du travail collaboratif entre des équipes éducatives géographiquement éloignées

- le rapprochement entre professionnels, et enseignants ou formateurs

COPAN a rencontré sur sa route des freins qui ne tiennent pas seulement à la nouveauté du diplôme : difficulté à mettre en œuvre une alternance pédagogique « vraie » entre entreprises et sites de formation, rareté des approches interdisciplinaires, obstacles divers à l’utilisation des nouvelles technologies de communication dans une optique de formation, absence d’une tradition de travail collaboratif entre enseignants et formateurs. Des avancées substantielles ont cependant été enregistrées grâce au dialogue entre enseignants et formateurs du domaine technique, à l’intérêt qu’ils portent aux activités de chantier-école, à leur volonté d’établir des relations plus étroites avec les milieux professionnels, à l’implication de quelques enseignants des disciplines générales et notamment des professeurs d’arts appliqués. COPAN est de plus en plus régulièrement visité et on commence à y trouver des séquences pédagogiques utilisables par d’autres équipes pédagogiques.

Cela ouvre des perspectives de développement… mais il faudra sans doute que l’accompagnement se poursuive au-delà de 2013 pour donner davantage d’ampleur aux avancées constatées et poursuivre le rapprochement avec les milieux professionnels.  

Ce dossier de presse fait suite à un premier dossier intitulé  « Un diplôme tourné vers le patrimoine architectural », en ligne sur l’espace presse du Céreq.

 

Télécharger le communiqué presse au format PDF : un dispositif d’accompagnement des équipes éducatives dénommé COPAN

Télécharger le dossier presse : DP dispositif d’accompagnement des équipes éducatives dénommé COPAN

 

Contact presse : Marie-Christine Antonucci – servicepresse@cereq.fr – 04 91 13 28 94

Haut de page