Parmi les jeunes qui occupent un emploi 3 ans après leur sortie de formation, 20,4 % des jeunes femmes et 20,8 % des jeunes hommes de la Génération 2010  sont cadres.

Accès à l'emploi de cadres des jeunes femmes

 

Contrairement à ce que l’on observait pour toutes les générations précédentes, la part de jeunes femmes qui occupent, trois ans après leur entrée sur le marché du travail, un emploi de cadre est équivalente à celle des jeunes hommes.

Ainsi, parmi les jeunes qui occupaient un emploi 3 ans après leur sortie de formation, 20,4% des jeunes femmes et 20,8% des jeunes hommes de la Génération 2010 étaient cadres. Ce n’était le cas que de 14,7% des jeunes femmes contre 18,2% des jeunes hommes de la Génération 2004.

Dit autrement, sur 100 jeunes cadres, 41 étaient des jeunes femmes en 2007. Cette proportion passe à 49 en 2013.

 

Cette quasi parité dans l’accès à cette catégorie est une grande première dans l’histoire de l’insertion professionnelle des jeunes : jamais les jeunes femmes n’avaient atteint, dans d’aussi grandes proportions ces positions professionnelles.

 

L’élément essentiel à l’origine de cette évolution est directement lié à leur meilleur niveau d’étude général et leur forte progression dans l’enseignement supérieur qui perdure de génération en génération.

Ce phénomène s’accompagne d’une réduction systématique des différences d’accès à cette catégorie entre les hommes et les femmes au sein des principales filières qui alimentent les professions de cadres. Car si l’on observe encore et toujours, à niveau de formation équivalent, des différences d’accès à cette catégorie (au détriment des femmes), les écarts sont plus ténus en 2013 qu’en 2007. 

Dominique Epiphane

 

Contact presse 

 

 

Consulter nos études sur les discriminations de genre.

 

Nos études sur l'insertion des élèves diplômés du supérieur.

 

Les focus sur le même thème. 1 2 3

 

L'ensemble des focus

 

Autres articles

 
Haut de page