100ducapavecphotos2
Le certificat d’aptitudes professionnelles (CAP) est aujourd’hui centenaire.
Si ses effectifs sont en baisse depuis la fin des années 70, la réforme de la voie professionnelle pourrait lui redonner de la vigueur.

  -  En 2009, la réforme de la voie professionnelle instaure la mise en œuvre généralisée du bac pro en trois ans, avec pour corollaire la suppression du BEP. Cette date marque une rupture dans l’analyse de l’évolution du CAP. Ce diplôme devient désormais l’unique diplôme de niveau V accessible après la classe de 3è. A ce titre, il semble avoir encore un bel avenir devant lui.
 
 - Avec 195 spécialités en 2010, le CAP reste le premier diplôme en nombre de spécialités dans l’offre des diplômes du ministère de l’Education nationale, même si ce nombre diminue depuis le début des années 70, notamment du côté du secteur industriel.
 
  - Entre 1979 et 2009, le volume des effectifs en dernière année de formation a quasiment diminué de moitié. Le CAP ne représente plus que 16% des effectifs en dernière année de formation contre 49% en 1979.
 

graphqiue100CAPfini

 NB. La chute des effectifs est importante entre 1986 et 1994, date à laquelle ils se stabilisent autour de 100 000 élèves en formation. Cette chute est majoritairement imputable à celle de la voie scolaire, du fait de l’éviction du CAP des lycées professionnels au moment de la mise en œuvre de la réforme du bac pro. Depuis 1995, les effectifs repartent en très légère hausse.
 
- Pour autant, chaque secteur professionnel ne connait pas les mêmes évolutions et l’analyse de la structure des diplômes à l’intérieur de chaque secteur (tel qu’ils sont organisés par les commissions professionnelles consultatives) montre six grands types de situations selon la place occupée par le CAP :

  1. le CAP représente une présence continue et massive, avec plus de la moitié des effectifs du domaine professionnel (ex : second œuvre, coiffure) ;
  2. le CAP diminue en pourcentage mais maintient ses effectifs (ex : hôtellerie-restauration) ;
  3. le CAP s’efface peu à peu, voire disparaît, au profit du BEP et/ou du niveau IV (ex : automobile)
  4. une présence faible du CAP sur toute la période (ex : électrotechnique, électronique, automatismes et informatique) ;
  5. absence de CAP (ex : tourisme) ;
  6. des CAP récents en expansion (ex : services à la personne, sécurité).
     

(*) Le Céreq est intervenu dans le cadre du colloque « Centenaire du CAP. Apprentissage professionnels, certifications et société », organisé en octobre 2011 par le Groupe de Recherches et d’études sociologiques du Centre ouest (GRESCO). La présentation portait sur l’évolution du CAP entre 1979 et 2009 et sur son positionnement dans la structure des diplômes, à partir d’une exploitation de la base de données REFLET. Cette base de données, créée par le Céreq, offre un regard historique sur les diplômes de l’enseignement technique et professionnel :- des niveaux V à III ; - des ministères de l’Education nationale, de l’Agriculture, des Affaires sociales et de la Santé ; - des licences professionnelles.

Pour en savoir plus :

- Lire la Communication du Céreq au colloque "Centenaire du CAP" par rançoise Kogut-Kubiak, ou voir la vidéo.
- Bref à paraître, « Le CAP : un diplôme centenaire en voie de renouveau? » (titre provisoire)

- Ecouter les interventions du colloque pré-cité.

- D'autres études Céreq sur le CAP :

- Le développement de l’aide à la personne : pour quelle «professionnalisation» ? : Caractéristiques et représentations des publics en formation de niveau V dans l’aide à la personne en 2008-2009 dans la région des Pays de la Loire. Gosseaume, Valérie ; Houdeville, Gérald ; Poulain, Laetitia ; Riot, Laurent . - Marseille : Céreq, 2010. - 151 p. - Net.Doc n° 62
 
- L' analyse prospective des activités d’accueil : Rapport final pour la DGESCO / Édité par Mahlaoui, Samira - Marseille : Céreq, 2010. - 300 p.
 
- L'insertion des sortants de l'enseignement secondaire : Des résultats issus de l'enquête Genération 2004. Arrighi, Jean-Jacques ; Gasquet, Céline ; Joseph, Olivier . - Marseille : Céreq, 2009. - 64 p.. - NEF n°42.
 
- Valeur du diplôme. Place et rôle dans les parcours scolaires et professionnels.Grelet, Yvette et Romani, Claudine - Marseille : Céreq, 2008. - 256 p. - Net.Doc n°37.
 
- Diversité des parcours de niveau V, une composante des effets de spécialité ? Dauty, Françoise ; Lemistre, Philippe . - Marseille : Céreq, 2008. - pp. 287-297. - Relief n° 24 .
 
- La politique des diplômes professionnels : quelles relations à l'emploi ? Fourcade, Bernard . - Marseille : Céreq, 2007. - p. 47-57. - Relief  n°20.
 
- Emploi et formation dans la restauration du patrimoine architectural : la couverture. Kalck, Paul ; Pollard, Julie . - Marseille : Céreq, 2005. - 102 p.. - Net.Doc n°18.
 
- La restauration du patrimoine architectural. Activités des entreprises et offre de formation. Kalck, Paul ; Pillemont, Jacques ; Pollard, Julie ; Méry-Costa, Patrick . - Marseille : Céreq, 2004. - 200 p.. - Net.Doc n° 5.
 
- Evolutions de l'emploi tertiaire de base et positionnements des CAP-BEP tertiaires sur le marché du travail. Couppié, Thomas ; Gasquet, Céline ; Lopez, Alberto . - Marseille : Céreq, 2004. - 118 p. - Relief n°6 .
 
- La qualification des emplois dans les trajectoires d'insertion des jeunes de niveau V. Bonnal, Liliane ; Favard, Pascal ; Mendès, Sylvie . - Marseille : Céreq, 2004. - pp. 189-202. - Relief n° 4.
 
- Quelle utilité les CAP et BEP tertiaires ont-ils aujourd'hui ? Couppié, Thomas ; Lopez, Alberto. Bref n° 196 avril 2003. - 4 p.
 
- Les diplômes tertiaires de niveau V ont-ils encore une valeur sur le marché du travail ? Note pour la Desco. / Couppié, Thomas ; Lopez, Alberto - Marseille : Céreq, 2002. -  pag. mult.
 
- La notion de "matériaux", quelle pertinence dans la structuration de l'offre de formation ?  Marquette, Christian ;  Ménabreaz, Michèle . - Marseille : Céreq, 2002. -  108 p.
 
- Réflexion sur les emplois de niveau V. Les apports des enquêtes sur l'emploi de l'INSEE. Contribution à la CPC de la métallurgie.  Kirsch, Jean-Louis . - Marseille : Céreq, 2001. -  6 p.

 

Autres articles

 
Haut de page