Une nouvelle étude du Céreq sur le marché du travail dans l'industrie chimique distingue trois modes de recrutement des ouvriers et des techniciens de fabrication. Trois logiques liées au type de production et au territoire

 

Trois logiques de recrutement dans l'industrie chimique

Présente sur l’ensemble du territoire bien qu'inégalement répartie, l’industrie chimique produit des biens intermédiaires et des biens de consommation très variés. C’est une industrie de process qui regroupe des secteurs d’activité très divers. Dans certains d’entre eux, les systèmes de travail combinent des facteurs techniques et économiques complexes avec des exigences élevées de sécurité industrielle, et  les emplois ouvriers et techniciens sont hautement qualifiés. Mais à l’inverse d’autres activités de production n’exigent pas de prérequis en chimie et peuvent accueillir des débutants qui apprennent leur métier en travaillant. De ce fait, les pratiques de recrutement des entreprises de la chimie sont très diversifiées ; elles le sont d’autant plus qu’elles doivent aussi tenir compte des réalités des marchés locaux du travail.

 

Contact presse et auteurs

 

Pour en savoir plus sur cette étude

 
par cereqofficiel

Fred Séchaud, sociologue du travail et chargé d'études au Céreq, nous parle d'une étude qu'il vient de réaliser avec Agnès Legay pour l’Observatoire des industries chimiques, auprès de 200 entreprises de la branche. Il s’agissait d’étudier les dynamiques de recrutement des personnels non-cadres, tant du point de vue des flux observés dans les différents secteurs d’activité que de l’évolution des profils, interrogeant de ce fait l’évolution des métiers et des compétences.

 

VignettesCereqBref2

Dans les industries chimiques, « on capte, on forme, on embauche »
Les transformations du travail en cours dans les industries chimiques depuis trente ans ont reconfiguré les métiers de la fabrication et de la maintenance. Plus diplômés, davantage polyvalents, les profils de ces ouvriers, techniciens
et agents de maîtrise se sont diversifiés. Dans un secteur où le travail s’est fortement, quoiqu’inégalement, densifié et modernisé, la transmission des savoirs, l’apprentissage sur le tas et la mobilité interne restent prépondérants.
Agnés Legay, Fred Séchaud. Bref n°355, juin 2017.

 

VignettesCereqEtudesGENERAL2

Evolutions des métiers et des emplois non-cadres dans les industries chimiques.
Fred Séchaud, Hubert Amarillo, Damien Brochier, Anne Delanoë, Agnès Legay.
Céreq Etudes, n°11, mai 2017, Volume 1, Analyses.

 

VignettesCereqEtudesGENERAL2

Evolutions des métiers et des emplois non-cadres dans les industries chimiques.
Fred Séchaud, Hubert Amarillo, Damien Brochier, Anne Delanoë, Agnès Legay.
Céreq Etudes, n°12, mai 2017, Volume 2, Monographies.

 

Nos études sur le thème des branches et secteurs professionnels.

 

Nos infographies sur les résultats de nos études.

Haut de page