Publié le 20 décembre 2011

Entre indépendance et connivence, la délicate posture de l'évaluateur embarqué

Jean-Marie Dubois, Gérard Podevin

  • Céreq Bref n°294-1
  • décembre 2011

FEJ, méthodologie, Evaluation

À l’heure où les questions d’évaluation deviennent centrales, s’interroger sur la posture de l’évaluateur est essentiel. Dans le cadre des projets financés par le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse, cette posture est particulière : action et évaluation sont concomitantes et pour partie liées. Si l’indépendance radicale de l’évaluateur est illusoire, comment alors coopérer en toute impartialité?

CITER CET ARTICLE


Jean-Marie Dubois, Gérard Podevin, Entre indépendance et connivence, la délicate posture de l'évaluateur embarqué , Céreq Bref, n°294-1, 2011, 4 p.p.
http://www.cereq.fr/publications/Cereq-Bref/Entre-independance-et-connivence-la-delicate-posture-de-l-evaluateur-embarque
Haut de page