Notre librairie à Marseille

Les PME de la plasturgie face aux contraintes de marché ...

Publié le 1 février 2007

Les PME de la plasturgie face aux contraintes de marché : développer la polyvalence des salariés non qualifiés

Françoise Lozier , Emmanuel Sulzer

  • Céreq Bref n°238
  • février 2007

GESTION DE LA PRODUCTION, ORGANISATION DU TRAVAIL, POLYVALENCE, QUALIFICATION COLLECTIVE, INDUSTRIE DU PLASTIQUE, EVOLUTION DES QUALIFICATIONS, PME-PMI, FRANCE, BRANCHE PROFESSIONNELLE, Céreq - DEVA

Pour assurer leur position sur des marchés où la concurrence est devenue internationale, voire simplement pour garantir leur pérennité, les PME de la plasturgie doivent ajuster les compétences de leur main-d'œuvre afin de pouvoir répondre aux multiples exigences de leurs clients. Cette adaptation ne va pas de soi dans un secteur où le déficit de main-d'œuvre qualifiée semble structurel. Mais elle donne lieu à des formes innovantes d'organisation de la production, reposant largement sur des tentatives de construction de la polyvalence des opérateurs de base et sur de nouvelles organisations des collectifs de travail, le plus souvent construites au cas par cas.

CITER CET ARTICLE


Françoise Lozier , Emmanuel Sulzer , Les PME de la plasturgie face aux contraintes de marché : développer la polyvalence des salariés non qualifiés, Céreq Bref, n°238, 2007, 4 p.p.
http://www.cereq.fr/publications/Cereq-Bref/Les-PME-de-la-plasturgie-face-aux-contraintes-de-marche-developper-la-polyvalence-des-salaries-non-qualifies
Haut de page