Publié le 1 février 2009

Quartiers défavorisés : relégation pour certains jeunes, insertion sociales et professionnelle pour d'autres

Thomas Couppié , Céline Gasquet

  • Céreq Bref n°261
  • février 2009

INSERTION SOCIALE, ZONE URBAINE SENSIBLE, INEGALITES, INSERTION PROFESSIONNELLE, JEUNE, ENQUETE GENERATION 98, FRANCE, Céreq - DEEVA

Les quartiers défavorisés sont souvent assimilés à des espaces de relégation, abritant des populations en proie à de grandes difficultés d'insertion. Certes, les individus qui y résident ont des trajectoires professionnelles et sociales moins favorables que ceux qui n'y ont jamais vécu ou qui en sont partis. Néanmoins, s'installer dans ces quartiers constitue aussi pour certains jeunes un moyen, parfois le seul, d'accéder à l'autonomie résidentielle. Pour ces nouveaux occupants, vivre dans un quartier défavorisé, même transitoirement, peut constituer un vecteur de construction familiale, sans forcément les exclure du marché du travail.

CITER CET ARTICLE


Thomas Couppié , Céline Gasquet , Quartiers défavorisés : relégation pour certains jeunes, insertion sociales et professionnelle pour d'autres, Céreq Bref, n°261, 2009, 4 p.p.
http://www.cereq.fr/publications/Cereq-Bref/Quartiers-defavorises-relegation-pour-certains-jeunes-insertion-sociales-et-professionnelle-pour-d-autres
Haut de page