Publié le 8 octobre 2013

Evade - Entrée dans la vie active et discriminations à l'embauche

Lydie Chaintreuil, Thomas Couppié, Dominique Epiphane, Emmanuel Sulzer

  • Net.Doc n°114
  • octobre 2013

Discrimination, Evade, testing, Fej, recrutement

Le projet Evade, mené en 2011, cherche à mesurer les discriminations potentiellement rencontrées par les jeunes au moment de leur entrée sur le marché du travail. La population choisie est celle des élèves préparant un brevet de technicien supérieur (BTS). La méthodologie articule approche quantitative (testing sur CV anonymes) et approche qualitative (entretiens semi-directifs). Le postulat de départ des auteurs est que si le testing permet effectivement une objectivation des discriminations à l’embauche, les pratiques de recrutement des employeurs, d’une part, et les pratiques de recherche d'emploi des jeunes sortants de BTS, d’autre part, s’inscrivent dans un processus complexe où un certain nombre de dimensions, exogènes au curriculum vitae, peuvent participer d’un véritable tri social.

A lire également 

" Les hommes sont plus fonceurs mais les femmes mieux organisées " : quand les recruteur-e-s parlent du sexe des candidat-e-s, L. Chaintreuil et D. Epiphane, Bref n°315, octobre 2013

Haut de page