Publié le 16 juin 2011

Les parcours d’insertion des jeunes : une analyse longitudinale basée sur les cartes de Kohonen

Patrick Rousset Céreq , Jean-François Giret, Yvette Grelet

  • Net.Doc n°82
  • juin 2011

longitudinal, insertion, methologie

Cet article présente une méthode pour élaborer des typologies d’itinéraires individuels qui prenne en compte la dynamique longitudinale des parcours. Elle s’applique lorsque ces itinéraires sont décrits à partir de calendriers. L’originalité de cette méthode réside à la fois dans le mode de calcul de la distance entre trajectoires, et dans la procédure de classification basée sur les cartes d’auto-organisation de Kohonen. La propriété principale de la distance est de prendre en compte de la proximité entre les états et son évolution dans le temps.
Cette méthode est appliquée ici à l’analyse des trajectoires professionnelles, à partir de données du Céreq permettant le suivi mensuel sur sept ans de jeunes sortis en 1998 du système éducatif. Les résultats mettent en évidence l’importance de la dynamique temporelle dans la construction des parcours d’entrée dans la vie active. La place et les apports de cette méthode sont enfin comparés aux plus couramment employées pour construire des typologies de parcours.

Haut de page