Approche pluridisciplinaire des politiques publiques régionales : l'exemple de l'accueil, information, orientation

 

Dans le champ de l’accueil, information, orientation, le Céreq a mis en œuvre et consolidé une démarche d’évaluation innovante de l’action publique régionale. Cette étude, spécifiquement dédiée à l’enjeu de la mise en œuvre d’un service public régional d’orientation (SPRO) en région Picardie, s’inscrit néanmoins dans un ensemble de questionnements communs aux différentes régions françaises.

 

Trois axes ont été approfondis et ont permis la mobilisation croisée d’un ensemble de domaines d’expertise des équipes du Céreq. Tout d’abord, l’analyse de la mise en œuvre de la politique régionale d’Accueil, d'Information et Orientation (AIO) utilise conjointement les outils propres à l’analyse des politiques publiques pour l’étude des représentations, acteurs et dispositifs en place, à la sociologie des réseaux pour celle des relations entre acteurs.

De surcroit, la récolte de données empiriques spécifiques (équivalents temps plein, implantation et aire d’intervention des structures, ...) permet de cartographier l’offre au regard de la répartition géographique des publics cibles pour identifier des zones blanches et interroger la cohérence des zones d’intervention.

Ensuite, l’évaluation de la nature et de la performance du service rendu aux usagers s’appuie, en autre, sur l’analyse des situations de non-recours, enjeu fondamental pour son évaluation. À cet effet, des méthodes innovantes d’entretiens avec les bénéficiaires pour analyser les effets des actions mises en œuvre, notamment en faisant se rencontrer professionnels et bénéficiaires, ont été mises en œuvre et s’avèrent très porteuses.

Enfin, pour développer une visée prospective au regard des évolutions du cadre institutionnel de la décentralisation, une présentation des résultats intermédiaires a été organisée auprès de l’ensemble des réseaux concernés par l’évaluation et de leurs bénéficiaires pour tester les leviers identifiés pour la mise en place du Service Publique Régionale d'Orientation, alors encore en projet, et d’en analyser les freins.

Un ensemble de préconisations a été établi en termes de référentiel d’action, de critères d’évaluation et de régulation. À côté de ce secteur d’action publique, le Céreq et ses équipes associées en région ont mené également un ensemble d’évaluations de dispositifs et/ou de politiques publiques dans le champ de la formation des demandeurs d’emploi (Pays de la Loire), de la charte de la VAE (Bretagne).

Travailler sur des terrains en région, en partenariat avec les acteurs locaux, permettrait à la fois à ces derniers d’approfondir leur connaissance des mécanismes de mise en œuvre et d’impact de leur politique et au Céreq de poursuivre ses investigations et développement méthodologiques sur des terrains régionaux.

 

Demandeurs d'emplois et services d'orientation

 

Télécharger cette fiche en format pdf :
Fiche Politiques régionales

 

 

 

CONTACT :
Aline VALETTE-WURSTHEN
Partenariats régionaux
04 91 13 28 52

 

Réfèrences bibliographiques

POUR ALLER À L’ESSENTIEL :
Approche intégrée des politiques de l’emploi : les défis de la territorialisation et de l’individualisation
 Bref n° 334 (4 pages), avril 2015, Thierry Berthet, Clara Bourgeois.
Pour tenter d’enrayer la montée du chômage, les instances européennes, relayées par les gouvernements nationaux,encouragent une approche intégrée des politiques de l’emploi. Celle-ci implique une coopération des acteurs au niveau territorial, ainsi qu’une individualisation des réponses apportées aux demandeurs d’emploi. Sur le terrain, ces objectifs se heurtent à l’absence de coordination des multiples intervenants, ainsi qu’à la difficulté, pour les conseillers, de concilier approche globale et injonction de retour à l’emploi.

 

POUR EN SAVOIR PLUS :
Décentralisation et action publique : quels changements dans les secteurs de l’éducation et de la formation
Net.doc n°145 (192 pages), décembre 2015, (Dir: Laure Gayraud).
 Ce rapport fait le point sur plusieurs questions clés que soulève la décentralisation de la formation professionnelle. Il est le fruit de la collaboration de treize auteur(e)s appartenant au milieu de la recherche ou à des structures impliquées dans la mise en œuvre des politiques régionales de formation. La première partie permet de mettre en perspective la capacité politique des régions au regard des compétences qui leur ont successivement été dévolues. Les contributions de la seconde partie éclairent, à partir du cas d’une région, une problématique particulière de la décentralisation (décrochage et orientation, enseignement supérieur et recherche, expertise et rôle de l’Oref, contrats d’objectifs territoriaux...). Ce rapport a été réalisé pour le compte du Centre Henri Aigueperse – UNSA Education – IRES.

Données, portraits et typologies régionales (1993 à 2010)  

Cet espace présente des données régionales que le Céreq a rassemblées dans le cadre de sa participation aux travaux d’évaluation des politiques régionales de formation professionnelle, mission pérenne initiée par la loi quinquennale de décembre 1993, confiée et conduite par le CCPRA devenu depuis 2004 le Conseil National de la Formation Professionnelle Tout au Long de la Vie (CNFPTLV).  Dans ce cadre et pour conduire sa mission, le CNFPTLV a décidé de construire un socle de données communes, pour développer une culture partagée de l’évaluation.

La base de données du Groupe Statistique pour l’Evaluation (GSE) en fait partie. Elle propose des séries temporelles relatives au contexte économique et démographique régional, à la formation initiale, à la formation professionnelle et à l’insertion des jeunes sur le marché du travail. Cette base est accessible ici. Font également parti de ce socle commun un schéma des flux sur les financements de l’apprentissage et un tableau de bord sur le financement des programmes régionaux de formation (PRDF/CPRDFP), accessibles sur le site du CNFPTLV.

Haut de page