Comment les acteurs du système d'orientation arbitrent-ils et régulent-ils la tension existante entre choix individuels et contraintes politiques, sociales et économiques ? De fortes évolutions institutionnelles sont en cours : individualisation des services, territorialisation et développement des normes de qualité, orientation tout au long de la vie. Ces évolutions doivent tenir compte, en France, du poids historique des trois segments de l'orientation : l'orientation scolaire, l'orientation professionnelle des demandeurs d'emploi et celle des salariés.

Haut de page