Nef
Publié le 1 janvier 2004

L'action de se former et son initiative

Jacques Trautmann

  • Nef n°18
  • janvier 2004

PLAN DE FORMATION, PROCESSUS DE DECISION, PROJET DE FORMATION, DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION, FORMATION PROFESSIONNELLE EN ENTREPRISE, ENQUETE FC 2000, FRANCE

ISBN 978-2-11-094879-3

L'initiative du salarié à l'égard de sa formation s'inscrit en France dans une alternative qui l'oppose à celle de son employeur et constitue un droit reconnu depuis les lois de 1971 et 1978. Mais la question des attributions de l'initiative ne saurait se réduire à celle de l'usage effectif de ce droit. Elle doit aussi tenir compte des logiques de management, notamment quand elles valorisent une plus grande autonomie des agents dans l'exercice de leur activité professionnelle. L'analyse des pratiques de formation observées à partir de l'enquête Formation continue 2000 du Céreq, fait ressortir plusieurs constats : l'imprécision de la notion d'initiative individuelle (variété d'actions de formation recouvrant celles suivies de manière complètement autonome par rapport à l'employeur jusqu'à celles pouvant bénéficier d'une prise en charge par le plan de formation), la place spécifique réservée à l'initiative indépendante, la forte fréquence de l'initiative de l'employeur, la réalité de l'initiative conjointe encore à confirmer.

Haut de page