Net.Doc
Publié le 1 janvier 2005

Formation générale - formation professionnelle : vieille question et nouveaux débats

Jean-Louis Kirsch , Michèle Ménabreaz , Alain Savoyant

  • Net.Doc n°14
  • janvier 2005

NORVEGE, DIPLOME, ENSEIGNEMENT TECHNIQUE-PROFESSIONNEL, FORMATION INITIALE, RELATION FORMATION-EMPLOI, COLLOQUE, COMPARAISON INTERNATIONALE, FRANCE, ROYAUME UNI

Les relations entre formation générale et formation professionnelle en France présentent de fortes spécificités par rapport à la plupart des pays européens. Elles se sont caractérisées par ce qu' Antoine Prost a nommé « la scolarisation des apprentissages » qui a fortement contribué à structurer un système français de formation plus technique que professionnelle. Progressivement un retour sur ces dimensions professionnelles s'est amorcé. Il n'était pas indépendant de la demande de nouvelles compétences émanant du marché du travail, liées à de forts changements dans l'organisation du travail, le contenu des emplois, et l'évolution de la société. L'exercice d'une pratique professionnelle ne se résume pas à la mise en application d'une connaissance théorique, et la distance entre acte productif et acte politique se construit dans de nouvelles dimensions. En conclusion, les notions de « formation générale » et de « formation professionnelle » constituent un mode de clivage des savoirs relativement récent dont il convient d'interroger la validité et l'utilité, et les exemples étrangers permettent d'avoir un autre regard sur la double finalité des diplômes français.

Haut de page