Relief
Publié le 1 janvier 2007

Douze ans de vie active et quelles carrières ? Approche compréhensive des parcours professionnels dans quatre familles d'emploi

Coordonné par Arnaud Dupray

  • Relief n°21
  • janvier 2007

CONSEILLER EN RECRUTEMENT, METIER DE L'AUDIOVISUEL, METIER DE LA CULTURE, METIER DU COMMERCE-DISTRIBUTION, METIER DU SPECTACLE, CADRE, CHEMINEMENT PROFESSIONNEL, INSERTION PROFESSIONNELLE, MOBILITE PROFESSIONNELLE, RELATION TRAVAIL-FAMILLE, ENQUETE GENERATION 92, RECIT DE VIE, METIER DU CONSEIL, COMMERCE-DISTRIBUTION, CULTURE-LOISIR-SPORT, HOTELLERIE-RESTAURATION, FRANCE

ISBN 978-2-11-095589-0

S'il dispose maintenant d'un grand nombre de résultats sur les conditions d'insertion des jeunes, notamment en fonction de leur diplôme, l'observateur est moins outillé pour comprendre les changements et évolutions qui interviennent après les premières années passées sur le marché du travail. On peut s'interroger d'abord sur la persistance de situations dans lesquelles la préoccupation de stabilisation dans l'emploi reste d'actualité au-delà des trois à cinq premières années de vie active. Lorsque l'emploi est pérenne, on peut se demander si, outre le salaire, des caractéristiques telles que le contenu du travail, l'autonomie, les perspectives d'évolution et de promotion prennent le relais dans l'ordre des préoccupations des actifs. Ceci implique d'identifier des enjeux qui paraissent importants à un moment donné, les conditions favorables à leur apparition et les stades de la vie professionnelle où ces enjeux émergent. Ce sont donc les déterminants des débuts de carrière que l'on souhaite analyser et dans le même temps interroger les termes dans lesquels se réalisent ces débuts de carrière. Un deuxième objectif assigné à une telle démarche qualitative est d'identifier des caractéristiques et les rapports entre celles-ci qui feraient sens (et éventuellement problème) pour les individus, en interagissant avec leurs comportements et décisions professionnelles. Afin d'outiller de futures enquêtes sur les développements de carrière et les mobilités professionnelles - donc allant au-delà des premières années de vie active - l'enjeu est aussi de faire émerger des problématiques et questions nouvelles qui se posent à un tel public et qui ne se posaient pas dans la période de primo-insertion. L'objectif à moyen terme est que les enseignements tirés de l'analyse des entretiens permettent de transformer certains thèmes en questionnements que l'on pourrait formaliser et intégrer dans un outil d'observation quantitatif.

Haut de page