Formation continue en entreprise

Volet français de l'enquête européenne CVTS Enquête Formation Employeur(EFE-e)

Le Céreq interroge tous les cinq ans les entreprises sur leurs pratiques de formation continue. Avec la suppression de la déclaration fiscale 2483, l’enquête CVTS devient une source incontournable sur la formation professionnelle continue financée par les entreprises en France.
Le principal objectif de cette enquête est de fournir des indicateurs comparables en Europe et dans le temps sur le financement de la formation continue par les entreprises et leurs politiques de formation.
Elle permet également de fournir des éléments contribuant à l'évaluation des différentes réformes de la formation professionnelle continue.

Enquête EFE-e en cours

Données des dernières enquêtes CVTS

L'enquête EFE-e constitue la sixième interrogation du volet français de l'enquête européenne Continuing vocational training survey (CVTS) pilotée par la Commission Européenne et Eurostat.
En France, l’enquête portant sur l’année 2020 est pilotée par le Céreq en lien avec la Dares, service des études et statistiques du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et France compétences, instance nationale de financement et de régulation de la formation professionnelle. La mise en œuvre du volet français a fait l’objet d’une consultation des partenaires sociaux. Près de 40 000 entreprises françaises et associations du secteur privé employant 1 salarié ou plus, seront interrogées à partir du mois de septembre, sur leurs pratiques de formation.

1994 CVTS1
1999 CVTS2
2005 CVTS3
2010 CVTS4
2015 CVTS5
2020 EFE-e

L'enquête interroge les entreprises sur la formation professionnelle continue qu'elles financent partiellement ou en totalité pour leur personnel sur une année.

  • Le champ de l’enquête a été étendu au-delà des exigences du règlement européen, les unités enquêtées pour le volet français de l’enquête sont les entreprises de 1 salarié et plus de France métropolitaine ;
  • La taille de l’échantillon est d’environ 40 000 entreprises ;
  • Les entreprises du secteur privé sont tirées dans le répertoire SIRUS par l’INSEE ;
  • Elles sont interrogées par internet et téléphone entre les mois de septembre et décembre.

 

Le questionnaire européen se décline en 8 grandes thématiques :

  • Données structurelles de l’entreprise;
  • Politique et stratégie de gestion de la main-d’œuvre et de formation continue;
  • Modalités de formation (cours et stages, formation en situation de travail, rotation sur poste, etc.);
  • Données quantitatives sur la formation (stagiaires, heures, organismes dispensateurs);
  • Données financières;
  • Évaluation des formations (qualité, impact, difficultés);
  • Raisons pour lesquelles l’entreprise n’a pas dispensé de formation professionnelle continue;
  • Contribution de l’entreprise à la formation professionnelle initiale.

En France, le questionnaire a été adapté pour tenir compte du contexte sanitaire et des spécificités du contexte national. L’enquête renseigne ainsi sur les relations des entreprises ou associations avec leur opérateur de compétences (Opco) et sur les effets de la loi « Avenir professionnel.
 

Résultats des enquêtes CVTS1, CVTS2, CVTS3, CVTS4 et CVTS5

Publications

Tableaux et graphiques :
Intensité des pratiques de formation en Europe
Implication des entreprises dans la formation selon leur taille
Taux d'accès aux cours et stages et durée moyenne par stagiaire
Taux d'accès des salariés aux cours et stages
Raisons de la limitation ou de l'absence de formation

 

Citer cet article

Volet français de l'enquête européenne CVTS Enquête Formation Employeur(EFE-e), https://www.cereq.fr/enquetes-et-donnees-formation-tout-au-long-de-la-vie-enquetes-cvts-defis-aes-et-base-reflet/volet