Transition de l'école à l'emploi

Génération 2004 : enquêtes 2007, 2009, 2011

Mis en ligne le

L’enquête Génération 2004 permet de retracer le parcours d’entrée dans la vie active de 19 000 jeunes sortis de formation initiale en France métropolitaine en 2004, interrogés 3 ans, 5 ans et 7 ans après leur sortie. Un calendrier mensuel rétrospectif suit, mois par mois, leur parcours d’activité professionnelle de 2004 à 2011. Le suivi longitudinal offre la possibilité de reconstituer des parcours d’entrée dans la vie active parfois longs et complexes, tout en les reliant au parcours éducatif. Le parcours de cette Génération présente la spécificité d’avoir été heurté par la crise financière de 2008. 

4 thèmes ressortent particulièrement des résultats de l'enquête 2011

- Évolution sur sept ans de la situation professionnelle (chronogrammes)
- Niveau de diplôme et insertion professionnelle
- Les trajectoires professionnelles de la Génération 2004
- Politiques publiques de l’emploi et insertion professionnelle

2.

-Perspectives de mobilité géographique
-Perspectives des jeunes au regard de l’emploi
-Satisfaction professionnelle des jeunes en début de carrière

3.

- Evolutions salariales selon le sexe et le niveau de diplôme
- Responsabilités hiérarchiques au fil des années
- Mobilité et secteur d’activité-Mobilité géographique

4.

- Origine nationale et insertion professionnelle à sept ans - Sexe et insertion professionnelle à sept ans.
- Trajectoires familiales et professionnelles
- Parentalité et insertion professionnelle

 

Principaux résultats publiés

Exploitation Longitudinale sur 7 ans de l’Enquête Génération 1998 (de 1998 à 2005)
Quand la carrière commence ... Les sept premières années de vie active de la Génération 98.

Exploitation Longitudinale sur 3 ans de l’Enquête Génération 2010 (de 2010 à 2013)
Quand l’Ecole est finie. Premiers pas dans la vie active de la Génération 2010. Enquête 2013.

Une analyse utilisant les bases comparables de Génération 1998 et Génération 2004 à 7 ans
Génération 2004 : des débuts de trajectoire durablement marqués par la crise ?