Hommage des équipes du Céreq à Vincent Merle

Mis en ligne le

 

 

 

 

Alberto Lopez, directeur,

et les personnels du Céreq

ont appris avec une immense tristesse

le décès subit de Vincent Merle.

Il avait occupé les postes de directeur adjoint de 1992 à 1994 puis de directeur du Céreq de 1994 à 1998. Professeur titulaire de la chaire « Travail, emploi et acquisitions professionnelles » au CNAM , il avait été récemment élu président d'Aquitaine Cap métiers. Il entretenait toujours des liens forts et étroits avec l'ensemble des chargés d'études du Centre.

Le directeur et l'ensemble de ses personnels présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches. 

 

Vincent Merle avait participé activement à la relocalisation
 du Céreq à Marseille. ici, en septembre 1992,  lors de
 l'inauguration avec des membres de l'équipe de direction,
 Yves Lichtenberger, Eric Verdier, Jean-Marc Grando.

 

Quelques textes importants sur des sujets étudiés par le Céreq :

Un projet politique pour les formations en alternance
Merle, Vincent; Théry, Michel in Education permanente n° 190 (mars 2012). - pp. 9-29
 Si la volonté de développer les formations professionnelles en alternance est aujourd'hui partagée par tous les courants politiques, l'action publique est encore souvent marquée par une série d'ajustements marginaux, sans que se dégagent avec clarté d'autres objectifs que ceux visant à obtenir une croissance dont le chiffre est rarement atteint. L'« alternance à la française » donne en effet le sentiment d'un système chaotique, mal maîtrisé, et qui apparaît encore parfois comme une sorte de palliatif face à un système d'éducation et de formation professionnelle qui ne parvient pas à se réformer, et qui affiche de piètres résultats en matière d'insertion des jeunes dans l'emploi. Les auteurs de cet article proposent quelques pistes pour éviter les impasses actuelles qui suscitent la protestation des principaux acteurs concernés. Ces pistes constituent les conditions pour qu'émerge une « alternance tout au long de la vie ». (Source : Éducation permanente)

 

La formation tout au long de la vie : nouvelles questions, nouvelles perspectives
 Colloque Rennes Métropole 6 et 7 mars 2006. Morvan, Yves (2006). Contribution de Vincent Merle (pp. 23-37) : la formation tout au long de la vie : un projet pour les sociétés démocratiques.
L'ouvrage, regroupe les réflexions présentées lors du colloque international " la formation tout au long de la vie : nouvelles questions, nouvelles perspectives " organisé par Rennes Métropole en mars 2006 . Les contributions sont organisées en quatre parties. La première s'intitule " pourquoi la formation tout au long de la vie ? " . La deuxième concerne son organisation et son développement, la troisième traite des enjeux futurs. Enfin, la dernière partie s'intéresse aux territoires comme acteurs de ce phénomène.

 

De l'éducation permanente à la formation tout au long de la vie
L'article passe en revue les grands questionnements sur la formation continue depuis la loi de 1971. Devant la permanence des problématiques, il s'interroge sur les glissements qui se sont opérés. Il aborde successivement la question des relations entre formation initiale et formation continue, celles de l'articulation entre appareil productif et formation, et l'émergence d'une nouvelle demande. Aujourd'hui, le rapport Thelot est représentatif de ces continuités et changements. L'accord du 20 septembre 2003 marque un progrès en essayant de faire du nouveau droit à la formation un changement dans les relations entre employeur et salarié. (source DARES )

 

Voyages dans l'apprentissage
Chroniques 1965-2002. . Pasquier, Bernard, Merle, Vincent. Paris : L'Harmattan, 2003. 273 p. (Histoire et mémoire de la formation).
Considéré comme une sorte d'idée convenue destinée à compenser les défaillances conjuguées du système scolaire et du marché de l'emploi, l'apprentissage tarde à acquérir une véritable légitimité sociale. Maintenu pendant un grand nombre d'années dans une situation marginale, la formation par apprentissage n'est reconnue en effet comme voie de formation initiale à part entière qu'en 1991-1992. L'auteur retrace, textes et articles à l'appui, les grandes étapes qui ont conduit ainsi de 1965 à 2002 à la totale reconnaissance politique de ces dispositifs de formation. Le 17 juillet 2002, la loi sur la validation des acquis de l'expérience, renforce encore, en valorisant les savoirs construits à partir de l'expérience professionnelle, la place de l'apprentissage dans la formation. Le rôle de l'entreprise formatrice et la valeur éducative du travail de production semblent désormais acquis. Mais la formation par apprentissage n'est pas pour autant consolidée. Pour parvenir à sortir la France d'un élitisme fondé sur l'abstraction et devenir un élément moteur de la formation tout au long de la vie, il lui reste encore, comme le souligne l'auteur, un long chemin à parcourir... 

 

Formation et éducation tout au long de la vie, 1971-2001 : deux réformes, un même défi
Merle, Vincent; Lichtenberger, Yves in Formation emploi n° 76 (octobre décembre 2001). pp. 169-190
Le processus de réforme de la formation professionnelle, engagé à la fin des années 90, tente de renouer avec l'ambition de la loi de 1971 qui voulait concilier progression professionnelle et développement personnel. A travers cette réforme, les acteurs tentent d'adapter le cadre institutionnel de la formation continue aux transformations de l'emploi et du travail, mais ils cherchent également à répondre aux questions laissées pendantes par la loi de 1971. La négociation ouverte en décembre 2000 a permis aux partenaires sociaux de poser les bases d'un système visant à développer les formations à l'initiative conjointe du salarié et de l'employeur, la construction de parcours professionnels et la validation des acquis. Sa suspension, en octobre 2001, obligera partenaires sociaux et pouvoirs publics à renouer le dialogue pour construire ensemble les différentes dimensions d'un droit individuel à la formation. Lire l'article

 

Les régions et la formation professionnelle
Berthet, Thierry, éd.; Merle, Vincent, préf.; Barbosa, Célia; Dumas, Jean; Dupoirier, Elisabeth; Gayraud, Laure; Jeannel, Alain; Méhaut, Philippe; Mériaux, Olivier; Montricher, Nicole de; Moquay, Patrick; Muon, Isabelle; Pierron, Robert; Richard, Antoine; Romani, Claudine. Paris : LGDJ, 1999. -  231 p. in Décentralisation et développement local.
Depuis 1983 et surtout depuis la loi quinquennale de décembre 1993 portant sur l'emploi, le travail et la formation professionnelle, la France s'est engagée dans un processus de régionalisation de la formation professionnelle. Les régions sont maintenant détentrices d'une compétence générale dans ce domaine et sont ainsi un lieu d'observation et d'interrogation sur l'émergence et l'organisation d'une action publique locale. Cet ouvrage collectif s'inscrit dans une logique d'approfondissement des études menées en science politique autour de la décentralisation en s'intéressant plus particulièrement aux ressources, à la légitimité ainsi qu'aux conditions concrètes offertes par l'espace régional pour construire la décision publique dans le champ de la formation professionnelle. Trois parties le structurent. Les deux premières portent sur la mise en oeuvre de la loi quinquennale de 1993 : étapes institutionnelles de la régionalisation, pertinence de l'échelle régionale, modes de coordination et objectifs. Les contraintes institutionnelles, relationnelles et contextuelles de l'élaboration des politiques régionales sont ensuite étudiées notamment les attentes citoyennes, les pratiques partenariales, les jeux d'acteurs, la question du financement de la formation et enfin l'impact de la variable territoriale. La troisième partie ouvre des perspectives en portant un regard croisé sur la régionalisation de la formation vers les publics bénéficiaires (personnes handicapées), les fondements théoriques et les expériences étrangères (au Québec).
 

 

Formation des adultes : de l'utopie à la crise
 Caspar, Pierre, préf.; Bélanger, Paul; Dubar, Claude; Le Goff, Jean-Pierre; Le gorrec, Pierre; Lebaube, Alain; Luttringer, Jean-Marie; Malglaive, Gérard; Merle, Vincent; Schwartz, Bertrand; Schwartz, Yves in Education permanente n° 129 (1996-4). pp. 5-98
Vingt-cinq ans après la loi de 1971, dix personnalités font le point sur la formation professionnelle des adultes aujourd'hui. Ils s'interrogent sur ce qui reste des idéaux initiaux, qui associaient l'éducation permanente à l'idée d'égalité des chances, et soulignent les dérives actuelles. Ils appellent à une transformation radicale des pratiques, des dispositifs et des organismes afin de donner à la formation sa place au sein des mutations sociales et des transformations du travail. Concept d'éducation permanente, formation face aux inégalités et à l'emploi, compromis social, place du droit, volonté de changement, modes d'élaboration des savoirs sont, parmi d'autres, les points soulevés dans ce dossier.

 

Validation des acquis et évolution des formes de certification
 Merle, Vincent; Marseille : Céreq, 20 janvier 1997. 20 p.
Ces propositions visant à refondre les modalités de validation des acquis, pour favoriser l'intégration et la progression professionnelle, permettre une plus grande diversité de parcours personnel et assurer une meilleure continuité entre la formation initiale et la formation continue, font suite au rapport Virville. Une voie de certification française s'ouvrirait ainsi, fondée sur la complémentarité entre trois types de titres, entre lesquels des passerelles pourraient être aménagées : les diplômes professionnels délivrés par le ministère de l'Education nationale, pour la formation initiale, les titres du ministère du Travail, pour la formation continue, et des Certificats de Compétence Professionnelle (CCP) pour une validation des acquis de la pratique. L'élaboration, les procédures de saisine et de validation, les instances validantes de ce dispositif, sont proposées dans le souci de permettre aux partenaires sociaux d'y prendre place et aux CCP de s'articuler avec les diplômes. Ainsi l'ensemble des titres pourrait être construit à partir de "référentiels cadre".

 
  

 Vous pouvez également nous transmettre vos témoignages.

 

 

 

Citer cet article

Hommage des équipes du Céreq à Vincent Merle, https://www.cereq.fr/hommage-des-equipes-du-cereq-vincent-merle