Transition de l'école à l'emploi

L'apprentissage en Allemagne face à ses défis

2:54

Présentation du n° 146 de la revue Formation Emploi par Jean-Frédéric Vergnies, rédacteur en chef.

Plus d’1 300 000 apprentis en Allemagne, contre 500 000 en France avec un taux de chômage des jeunes trois fois plus élevé. « D’une corrélation, on fait hâtivement une causalité » indique l’introduction de ce numéro, qui invite à de nécessaires investigations complémentaires.
Il s’agira ici d’éclairer les processus à l’œuvre, d’attirer l’attention sur certaines dimensions essentielles à l’analyse, sans prétendre à la découverte de recettes miracles ou du secret de la compétitivité dans une économie désormais globalisée. Grâce à des spécialistes allemands et français, on mesure mieux comment chaque situation nationale fait système.

 

Sommaire du numéro

Introduction - Les défis de l’apprentissage en Allemagne (Mona Granato, Gilles Moreau)
Former des apprentis en entreprise : un enjeu de responsabilité sociale ? (Harald Pfeifer, Gudrun Schönfeld, Felix Wenzelmann)

Le/la formateur·rice : une position fragile. étude de cas de grandes et moyennes entreprises, en Allemagne (Anke Bahl)

Les compétences sociales dans la formation en apprentissage en Allemagne : l’enseignement professionnel fondé sur les compétences (Agnes Dietzen, Tanja Tschöpe)
L’apprentissage, un meilleur « rendement » professionnel en France qu’en Allemagne  (Clément Brébion)
Répondre aux besoins des diplômés de l’enseignement professionnel allemand : vers une perméabilité institutionnelle ? (Nadine Bernhard)
L’apprentissage transfrontalier France/Allemagne, à l’aune de l’action publique locale alsacienne (Sophie Iffrig)
Postface - Des modèles institutionnels comme des pop stars : (Re)connaître le système allemand de formation cinquante ans après (Olivier Giraud)
Postface - France-Allemagne : comparaison n’est pas raison
Bibliographie
Note de lecture : Présentation de la thèse de Michel Poisson, L’École internationale d’enseignement infirmier supérieur Lyon (1965-1995). Fabrique d’une élite et creuset pour l’émancipation des infirmières françaises du XXè siècle