Politiques publiques d'orientation et d'accompagnement

Le Centre associé de Toulouse retenu pour évaluer un dispositif territorial d'orientation vers l'enseignement supérieur

Mis en ligne le
logo PIA
Le Céreq Toulouse – CERTOP effectuera l’évaluation externe du Projet ACORDA deux ans après le début de l’expérimentation et durant une dizaine d’années.

 

Toulouse, territoire d’innovation pédagogique

Pour favoriser l’orientation de tous vers les études supérieures, 10 universités et grandes écoles de Toulouse et sa région, l’académie de Toulouse et des acteurs de l’orientation ont uni leurs forces pour répondre à l’appel à projets du Programme d’investissement d’avenir (PIA 3) « Territoires d’innovation pédagogique – Dispositifs territoriaux pour l’orientation vers les études supérieures ». Porté par l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (UFTMip), l’objectif de ce projet – baptisé ACORDA* – est de mettre en place un maillage du territoire pour favoriser le continuum Bac-3/+3.

ACORDA vise la construction d’un programme d’actions pour aider le lycéen à se projeter et à mieux comprendre les modalités d’apprentissage dans le supérieur.
L’ensemble des acteurs de l’orientation des lycées mais aussi les familles, les enseignants ou encore les étudiants ambassadeurs seront accompagnés, informés et formés pour avoir toutes les clés et les ressources nécessaires pour favoriser l’orientation des scolaires vers les études supérieures. Des actions complémentaires pour lutter contre les déterminismes sociaux, territoriaux, et de genre seront également déployées.

ACORDA bénéficie d’un fort appui scientifique qui permettra une évaluation externe avec le centre associé du Céreq (Centre d’Etudes et de Recherches sur les Qualifications) de Toulouse et une évaluation interne coordonnée par l’unité mixte de recherche EFTS et ouverte à des équipes spécialisées présentes sur Toulouse et sa région.

En savoir plus sur le site de l’Université Fédérale Midi-Pyrénées

Dispositif de l’évaluation externe

L’évaluation externe du Projet ACORDA sera réalisée par le centre associé Céreq (Centre d’Études et de Recherches sur les Qualifications) de Toulouse (CERTOP – UMR5044 CNRS ). Par définition, ces chercheur.e.s ne participent pas à la mise en œuvre des actions. L’évaluation sera principalement quantitative dans le cadre des méthodes d’évaluation des dispositifs publics par groupes test et témoin. Elle s’appuiera sur l’expérience de l’équipe du Céreq Toulouse avec le soutien des Observatoires de la Vie Etudiante (OVE) des universités et en lien avec le rectorat (Observatoire des parcours).

Équipe d’évaluation externe

Coordination : Philippe Lemistre, économiste, Ingénieur de recherche HDR Céreq-CERTOP
Marianne Blanchard, sociologue,  Maîtresse de conférences, UT2J (ESPE Toulouse)-CERTOP
Christelle Manifet, sociologue,  Maîtresse de conférences, UT2J-CERTOP
Catherine Soldano, sociologue,  Maîtresse de conférences, UT2J (IUT Figeac)-CERTOP

Définition du périmètre et mise en œuvre du protocole

L’évaluation externe sera réalisée deux ans après le début de l’expérimentation. L’objectif est de routiniser ce premier travail, avec une évaluation globale tous les trois ans et des travaux d’observations intermédiaires. Le suivi sera ensuite assuré principalement par un protocole d’enquêtes réalisées par vague. L’évaluation se fera sur une période de 10 années.

  • Caractériser les lycées : évaluer l’appropriation des dispositifs par les lycéens, les PsyEN et les enseignants impliqués avec une attention particulière à la réalisation du maillage territorial
  • Actions, vœux d’orientation et admission post bac : évaluation d’impact du dispositif sur l’orientation à partir des vœux d’orientation des jeunes formulés dans l’application Parcoursup et des admissions
  • Implication des établissements universitaires : examiner les conditions de portage et de mobilisation internes aux établissements, les conditions de développement des partenariats externes, les modalités opérationnelles
  • Du lycée aux parcours dans les établissements du territoire :

    • recueillir l’appréciation des jeunes sur les conditions et la qualité de mise en œuvre et sur ce qu’ils en ont retiré quant à leur choix d’orientation

    • s’interroger sur des aspects territoriaux, les mobilités, et les variables sociodémographiques dont l’origine sociale, ainsi que des indications sur le parcours scolaire, etc.

La dimension scientifique du projet sera suivie par un conseil dédié qui coordonnera la diffusion et la valorisation des résultats pour faciliter l’essaimage des avancées à d’autres territoires.

Contact Céreq-CERTOP : philippe.lemistre@univ-tlse2.fr

[Article paru initialement sur le site du Certop]

Citer cet article

Le Centre associé de Toulouse retenu pour évaluer un dispositif territorial d'orientation vers l'enseignement supérieur, https://www.cereq.fr/le-centre-associe-de-toulouse-retenu-pour-evaluer-un-dispositif-territorial-dorientation-vers