Nef, n° 5, Janvier 2004, 48 p.

L'emploi-jeune dans les parcours d'insertion

Publié le
1 Janvier 2004

Le programme « nouveaux services, emplois-jeunes » a constitué dès 1997 une nouvelle voie d'entrée dans la vie active. Offrant des conditions d'emploi plus favorables que celles proposées par les dispositifs antérieurs et par certains emplois « précaires », cette mesure a connu un succès réel auprès des jeunes sans emploi. Par ailleurs l'absence de ciblage apparent des bénéficiaires, la sélection opérée par les employeurs et l'attrait d'activités à forte composante relationnelle ont eu pour effet d'attirer une population non concernée par les politiques d'emploi traditionnelles. L'exploitation de l'enquête « Génération 98 » apporte un éclairage pertinent sur les caractéristiques des « utilisateurs » d'une telle mesure et sur leur trajectoire d'insertion. La comparaison de l'échantillon « emplois-jeunes » à l'ensemble de la population sortie de formation initiale en 1998 permet de constater un niveau moyen de formation beaucoup plus élevé des emplois-jeunes. L'hypothèse de départ est alors que certains jeunes utilisent le dispositif selon des stratégies individuelles. Quatre types de trajectoires qui sont à relier à des populations « distinctes » et à des usages différenciés du dispositif ont pu ainsi être repérés. Les quatre populations ont été nommées en référence à leurs attentes vis-à-vis du dispositif.

Citer cette publication

Cart Benoit, Verley Elise, L'emploi-jeune dans les parcours d'insertion, Nef, n°5, 2004, 48p. https://www.cereq.fr/lemploi-jeune-dans-les-parcours-dinsertion