Net.Doc, n° 64, Juillet 2010, 38 p.

L'insertion des docteurs : Enquête Génération 2004. Interrogation 2007

Publié le
1 Juillet 2010

Sortir avec un diplôme élevé de l'enseignement supérieur protège du chômage : si cette constatation s'avère globalement juste, elle est fausse pour le doctorat. L’insertion des docteurs est spécifique et reste donc difficile au regard de celle des autres sortants de l’enseignement supérieur. Trois ans après leur sortie du système scolaire, 10 % des jeunes docteurs de la Génération 2004 sont au chômage (hors santé). Ce taux est de 8 % pour l’ensemble des diplômés du supérieur. Un peu moins de 50 % travaillent dans le secteur public qui reste le leur principal débouché. 73 % trouvent leur premier emploi en moins de 3 mois, 10 % entre 3 et 6 mois et 17 % en plus de 6 mois (lire la suite en téléchargeant le document).

Citer cette publication

Calmand Julien, Giret Jean-François, L'insertion des docteurs : Enquête Génération 2004. Interrogation 2007, Net.Doc, n° 64, 2010, 38 p. https://www.cereq.fr/linsertion-des-docteurs-enquete-generation-2004-interrogation-2007