Net.Doc, n°76, Décembre 2010, 18p.

Origine sociale et insertion professionnelle après des études supérieures : des diplômés plus égaux que d'autres

Publié le
2 Décembre 2010

Particulièrement vif dans les années soixante-dix, le débat sur l'aspect méritocratique de l'école ressurgit aujourd'hui. L'école permet-elle à tous les enfants, quel que soit leur milieu social d'origine, d'obtenir une formation et une position sociale conforme à leur mérite ou contribue t'elle à la reproduction et à la légitimation des hiérarchies sociales ? Depuis plusieurs décennies, l'accès à l'enseignement supérieur s'est considérablement élargi. Aujourd'hui plus de 50 % d'une classe d'âge atteint ce niveau d'études. La question de sa démocratisation reste d'actualité même si l'allongement de la scolarité a déplacé le curseur pour la mesurer. C'est désormais à l'aune de la probabilité d'accéder aux filières les plus prestigieuses et/ou les plus rentables sur le marché du travail et d'y obtenir effectivement un diplôme qu'elle doit être appréciée.

Cet article est paru dans la revue Formation Emploi :

« L'insertion professionnelle après des études supérieures : des diplômés plus égaux que d'autres », J. Calmand, D. Epiphane, Formation Emploi, n°117, janvier-mars 2012.

http://formationemploi.revues.org/3509

Citer cette publication

Calmand Julien, Epiphane Dominique, Origine sociale et insertion professionnelle après des études supérieures : des diplômés plus égaux que d'autres, Net.Doc, n°76, 2010, 18p. https://www.cereq.fr/origine-sociale-et-insertion-professionnelle-apres-des-etudes-superieures-des-diplomes-plus-egaux