Evolutions des métiers et des qualifications

Panorama statistique des pratiques et des parcours dans les industries chimiques

Suite à une consultation de l'Observatoire Prospectif des métiers et qualifications des Industries Chimiques, le Céreq réalise un panorama statistique des pratiques et des parcours dans les industries chimiques.

Des travaux antérieurs du Céreq sur l’évolution des métiers, des compétences et des organisations ont souligné deux tendances structurantes en matière de gestion des parcours dans la branche : l'élévation de la norme de qualification en lien avec le renouvellement des générations, et la transformation des espaces de mobilités des salariés sous l’effet des réorganisations d’entreprises.

En complément de ces résultats, il s'agit de documenter la spécificité et la diversité des pratiques des entreprises en matière de gestion de l'emploi et des formations ainsi que la réalité des parcours d'emploi, de travail et de formation des salariés de la branche.

L'étude  s'appuie sur la mobilisation d'indicateurs statistiques pour illustrer ces deux dimensions.

Les bases de données « entreprises » exploitées par le CEREQ (issues des enquêtes DEFIS et CVTS ) permettent de documenter plusieurs registres d’observation des pratiques des entreprises des industries chimiques : politiques de gestion des carrières, mise en œuvre de GPEC , modes de recrutement, gestion des mobilités, politiques de formation, outils de gestion et pratiques d’organisation du travail. Les données portent également sur les stratégies économiques, les innovations, ainsi que l’impact de la situation économique sur le recours à la formation et les relations avec l’OPCA . Les exploitations statistiques portent également sur des bases de données "individus" afin d’observer plusieurs aspects des parcours des salariés de la chimie. Les changements professionnels rencontrés par les salariés, dans leur emploi et dans leur activité de travail, seront mis en relation avec les parcours de formation, les besoins de formation exprimés ainsi que les différents projets professionnels avancés par les personnes. Une partie des indicateurs portera sur les compétences mises en œuvre dans l’activité de travail, les modes de transmission des savoirs et des connaissances professionnelles (formations organisées vs travail formateur). D’autres dimensions relatives à la qualité subjective du travail pourront être explorées : contraintes professionnelles, marges de liberté, intérêt porté à son travail. Enfin, les facteurs de risques professionnels seront décrits par une batterie d’indicateurs issus des enquêtes du Ministère du Travail.

Cette étude, lancée en novembre 2019, s'achèvera en juin 2020.

Contact : Marion Lambert, chargée d'études au DFC ou Nathalie Moncel, cheffe du DTEP

Citer cet article

Panorama statistique des pratiques et des parcours dans les industries chimiques, https://www.cereq.fr/panorama-statistique-des-pratiques-et-des-parcours-dans-les-industries-chimiques