Inégalités et discriminations

Rencontres-débats pour la jeunesse "Se former pour quoi faire" : Les inégalités dans et par la formation Conférence en ligne

De 17h00 à 19h00 Date de fin : 26 Janvier 2021
En ligne
Organisé par : Partenaires

La seconde session des rencontres-débats pour la jeunesse "Se former pour quoi faire ? " sera consacrée à la question des inégalités dans et par la formation. Cette séance qui se tiendra le 26 janvier consistera en une e-table-ronde sur les inégalités entre les jeunes dans et par la formation en direct sur Teams (http://bit.ly/3rXYeSq) et en rediffusion sur la chaîne YouTube du Cnam.

Programme du mardi 26 janvier 17h-19h

Accueil des participant.e.s à partir de 16h30

  • 17h-17h10 : présentation des rencontres-débats pour la jeunesse : "Se former pour quoi faire" ?
  • 17h10-17h30 : Lecture de la lettre ouverte des étudiant.e.s de l'école Vaucanson
  • 17h30-19h : Table-ronde "Les inégalités dans et par la formation"

Cette table-ronde interroge la structuration d’inégalités au sein de la jeunesse, dans la formation professionnelle tant initiale que celle dite de seconde chance. Inégalités dans le recours à la formation professionnelle (qui comprend les inégalités dans la prescription de la formation professionnelle) et inégalités dans l’efficacité des actions sont à questionner. Différentes inégalités sont à interroger : inégalités sociales, de niveau de formation, inégalités de genre et ethniques ainsi que les inégalités territoriales. Comment prendre en compte les inégalités d'accès à la formation professionnelle, de réussite et d'insertion dans les manières de penser les politiques de formation et d’insertion, l’ingénierie et la pédagogie des actions de formation ?

Intervenant.e.s :

  • Nadège Carrel, Mission locale Haute-Garonne
  • Rima Chihi, Forum Français de la Jeunesse
  • Antonio Lorenzo, maître artisan d'art, président du CFA Centre Val de Loire
  • Léa Lima, Cnam
  • Philippe Ristord, Union des maisons familiales rurales
  • Emmanuel Sulzer, Céreq

Modératrice : Julie Couronné, Injep