Céreq Echanges, n° 12, Décembre 2019, 92 p.

Vulnérabilités étudiantes : les chemins inattendus de la réussite

Publié le
12 Décembre 2019

Le groupe de travail sur l’enseignement supérieur (GTES ) est un réseau d’échanges et de production sur les parcours de formation et d’insertion des étudiant·e·s de l’enseignement supérieur. Il réunit des chargé·e·s d’études du Céreq, des chercheur·e·s et enseignant·e·s chercheur·e·s, des représentant·e·s de l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE), des observatoires universitaires et régionaux, des membres de services du MESRI (DGESIP et SIES ), de l’agence ERASMUS + France et de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP ).

Lors des dernières journées à Marseille les 6 et 7 juin 2019, quatre projets d’ouvrages y ont été présentés dont celui-ci qui porte sur les déterminants de la réussite au prisme des vulnérabilités étudiantes. Les jeunes inscrits dans l’enseignement supérieur prennent des risques à travers leurs orientations, leurs conditions d’études, leurs arbitrages et choix de vie, avec en filigrane les inégalités sociales et économiques qui se révèlent d’autant plus fortement qu’elles influent sur leur parcours. En croisant des données quantitatives et qualitatives issues d’enquêtes locales ou nationales, les auteur·e·s mettent l’accent sur le caractère multidimensionnel, contextuel, individuel et subjectif des situations de vulnérabilités que les étudiant·e·s rencontrent, et illustrent aussi le caractère réversible qui emporte certain·e·s sur les chemins inattendus du succès.

Citer cette publication

Collet Xavier , Macaire Simon, Vulnérabilités étudiantes : les chemins inattendus de la réussite, Céreq Echanges, n°12, 2019, 92p. https://www.cereq.fr/vulnerabilites-etudiantes-les-chemins-inattendus-de-la-reussite